Katinan adresse de fermes recommandations aux Ivoiriens du Ghana

Koné Katinan adresse de fermes recommandations aux Ivoiriens du Ghana
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 06 décembre 2020 à 16:05 | mis à jour le 06 décembre 2020 à 16:05

Justin Koné Katinan, premier responsable de la Coordination du Front populaire ivoirien (FPI) en exil, invite les Ivoiriens exilés au Ghana à se tenir loin du scrutin présidentiel prévu dans le pays ce lundi 7 décembre.

Pourquoi Katinan invite les exilés ivoiriens à se tenir loin de la présidentielle ghanéenne

« À l'occasion de cette élection, la Coordination FPI en exil lance un appel solennel à tous les exilés ivoiriens vivant au Ghana de se tenir loin de cette élection qui ne concerne que les citoyens ghanéens », a exhorté, dimanche, Justin Koné Katinan, le président de la coordination du parti de Laurent Gbagbo en exil.

Le peuple ghanéen est en effet invité le lundi 7 décembre 2020, dans les urnes pour élire son nouveau président pour un prochain mandat de quatre ans.

Dans son message adressé à ses compatriotes vivant au Ghana depuis la chute du régime de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, l’ex-ministre du Budget rappelle que les exilés ivoiriens se sont toujours gardés de fouler au pied, les lois et les institutions de leur pays hôte.

« La Coordination vous exhorte à demeurer dans cette voie en ne vous associant pas à ces élections d'une manière ou d'une autre », a encouragé le ministre Koné Katinan.

Qui, en revanche, demande à ses concitoyens exilés, de soutenir dans la prière le peuple ghanéen, afin que "les élections se déroulent dans un climat de paix".

L’opposant John Dramani Mahama, candidat du Congrès national démocratique, et le chef de l'État sortant, Nanan Akuffo-Addoh, sont les deux principaux adversaires de ce scrutin présidentiel du 7 décembre.

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué signé du ministre Katinan Koné

Ce LUNDI 07 DÉCEMBRE 2020, le peuple #Ghanéen se rendra aux urnes pour désigner celui qui présidera aux destinées du Ghana dans les quatre prochaines années.

À l'occasion de cette élection, la Coordination FPI en exil lance un appel solennel à tous les exilés ivoiriens vivant au Ghana de se tenir loin de cette élection qui ne concerne que les citoyens ghanéens.

Depuis le 11 AVRIL 2011 que nous sommes en exil au Ghana, vous avez toujours respecté les lois et institutions de ce pays. La Coordination vous exhorte à demeurer dans cette voie en ne vous associant pas à ces élections d'une manière ou d'une autre.

Enfin, la Coordination FPI demande à tous les exilés ivoiriens d'obsever un moment de prière pour soutenir le peuple ghanéen afin que les élections se déroulent dans un climat de paix.

FAIT À ACCRA LE 04 DÉCEMBRE 2020

LA COORDINATION FPI EN EXIL

LE MINISTRE Katina Kone JUSTIN


Afficher les commentaires
Articles les plus lus