Investiture d'Alassane Ouattara : Emmanuel Macron, le grand absent

Investiture d'Alassane Ouattara : Emmanuel Macron, le grand absent
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 décembre 2020 à 18:30 | mis à jour le 08 décembre 2020 à 19:02

L'investiture d'Alassane Ouattara est prévue pour le lundi 14 décembre 2020. Si plusieurs chefs d'État promettent de marquer cet évènement par leur présence, le président français Emmanuel Macron n'effectuera pas le déplacement à Abidjan. Il a plutôt choisi d'envoyer Yves Le Drian pour le représenter.

Emmanuel Macron ne sera pas à l'investiture d'Alassane Ouattara

Réélu à la tête de la République de Côte d'Ivoire pour un 3e mandat, le président ivoirien se prépare à prêter serment. L'investiture d'Alassane Ouattara se déroulera le lundi 14 décembre 2020 à Abidjan. Si au départ, il a été annoncé que la cérémonie devait se tenir à Yamoussoukro, la ville natale de feu Félix Houphouët-Boigny, dans le centre du pays, le chef de l'État s'est finalement résolu à se faire investir dans la capitale économique ivoirienne. Selon Africa Intelligence, des chefs d'État africains ont déjà confirmé leur présence à l'investiture d'Alassane Ouattara.

En effet, le média français confirme que Faure Gnassingbé du Togo et Nana Akufo-Addo, le président ghanéen, seront bel et bien à Abidjan. Les présidents sénégalais et guinéens, Macky Sall et Alpha Condé, pourraient être présents lors de l'investiture de leur homologue ivoirien. Le Rwandais Paul Kagamé et le Mauritanien Mohamed Ould Ghazouani sont aussi attendus en Côte d'Ivoire.

Dans sa parution du 8 décembre 2020, Africa Intelligence nous apprend que Muhammadu Buhari, le chef d'État nigérian, ne sera pas présent à l'investiture d'Alassane Ouattara. Il faut noter que les relations entre les deux hommes politiques ne sont pas au beau fixe. Une absence sera fort remarquée à la cérémonie. Il s'agit de celle d' Emmanuel Macron. Notre source indique que le locataire de l'Élysée se fera représenter par Yves Le Drian, son ministre des Affaires étrangères.

Alassane Ouattara a été réélu à l'issue de l'élection présidentielle du samedi 31 octobre 2020 avec le lourd score de 94,27 % face à Kouadio Konan Bertin (KKB) alors que les deux autres candidats, Pascal Affi N'guessan du FPI (Front populaire ivoirien) et Henri Konan Bédié du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire), ont boycotté le scrutin. La victoire du candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), le parti au pouvoir, est vivement contestée par l'opposition ivoirienne qui soutient que sa candidature est illégitime et illégale. Pour Emmanuel Macron, Alassane Ouattara "s'est présenté par devoir".


Afficher les commentaires
Articles les plus lus