3è mandat: Emmanuel Macron interpellé sur l'investiture de Ouattara

3è mandat: Emmanuel Macron interpellé sur l'investiture de Ouattara
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 16 décembre 2020 à 00:56 | mis à jour le 16 décembre 2020 à 00:56

Frédérique Dumas, députée française des Hauts-de-Seine, a, dans un courrier adressé au président Emmanuel Macron, sollicité des éclairages sur les principes qui fondent la dénonciation par la France, des violations des droits humains et de l’État de droit dans un pays plutôt qu’un autre.

Frédérique Dumas (députée LREM) à Emmanuel Macron: "Pourriez-vous éclairer les Français sur les principes qui fondent la dénonciation..."

« Pourriez-vous ainsi éclairer les Français sur les principes qui fondent la dénonciation par la France des violations des droits humains dans un pays plutôt qu’un autre », a interpellé la député, membre de la République en marche.

Frédérique Dumas fonde en effet son analyse sur le mutisme constaté de l’ Etat français face aux graves violations des droits humains perpétrées dans de nombreux pays africains, notamment en Côte d’Ivoire où des manifestations contre la candidature du président Alassane Ouattara à un troisième mandat présidentiel, ont fait au moins 85 morts, près de 500 blessées et d’importants dégâts matériels.

L'élue de la Nation française s'est par ailleurs dite outrée par les félicitations d' Emmanuel Macron adressées à son homologue ivoirien, en dépit de la controverse née autour du scrutin présidentiel du samedi 31 octobre 2020.

A noter que, réélu dès le premier tour de la présidentielle, à 94,27%, le président Alassane Ouattara a prêter serment le lundi 14 décembre à Abidjan, en présence de plusieurs chefs d'État africains, de Jean Yves Ledrian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, représentant le président Emmanuel Macron.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus