Benin : Tout sur le calendrier de la prochaine élection présidentielle

Benin : Tout sur le calendrier de la prochaine élection présidentielle
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 30 décembre 2020 à 17:12 | mis à jour le 30 décembre 2020 à 17:14

On en sait un peu plus sur le calendrier de la prochaine élection présidentielle prévue au Benin dans le premier semestre de l’année 2021.

Voici les grandes dates de la prochaine présidentielle au Bénin

Au Bénin, les choses se précisent dans le cadre de la prochaine élection présidentielle. Emmanuel Tiando a livré mardi aux institutions, le calendrier de cette échéance électorale dont le 1er tour est prévu pour le 11 avril 2021. Selon le calendrier rendu public par le premier responsable de la Commission électorale nationale autonome (CENA), les potentiels candidats auront de la période allant du lundi 1er février au jeudi 4 février 2021, pour le dépôt de leurs dossiers de candidature.

Mais avant, entre le 12 et le 31 janvier 2021, les électeurs (parrains) pourront se rendre au siège de l’institution en charge de l’organisation du scrutin, pour le retrait des formulaires individuels devant leurs permettre d’accorder leur parrainage au candidat de leur choix. L’affichage de la liste provisoire des candidats retenus est quant à elle prévue du mercredi 10 au lundi 15 février, et la liste définitive des candidatures, publiée du lundi 22 au mardi 23 février 2021. Le premier tour de la présidentielle aura lieu le 11 Avril 2021 et la publication des résultats provisoires du premier tour de la présidentielle, est annoncée pour le mardi 13 avril 2021.

Les résultats définitifs seront proclamés par la cour constitutionnelle le mardi 20 avril 2021. Pour rappel, l’organisation de cette élection coûtera au contribuable béninois 14 milliards 416 millions 959 mille 243 FCFA. Patrice Talon, le président sortant qui, jusqu’à ce jour, ne s’est pas formellement prononcé sur le sujet, est éligible pour un second mandat présidentiel, conformément aux dispositions de la loi fondamentale béninoise. Le président sortant, faut-il le rappeler, avait, avant sa première élection, promis de n'effectuer qu'un seul mandat à la tête du pays.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus