Coup dur pour Ouattara et le RHDP avant les législatives de mars 2021

Le président Alassane Ouattara et le RHDP inconsolables
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 janvier 2021 à 13:38 | mis à jour le 15 janvier 2021 à 13:38

Le deuil a encore frappé le président Alassane Ouattara et sa famille politique, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Tiémoko Koné, l’un des baobabs du parti au pouvoir, est décédé, apprend-on de sources proches du Parti.

Le président Alassane Ouattara et le RHDP inconsolables

Nouveau coup dur pour le président Alassane Ouattara et son parti, le RHDP. Tiémoko Koné, ex-président du Conseil général de Tengrela, élu sous la bannière RDR, est décédé la semaine dernière, apprend-on de sources proches du parti au pouvoir. L’ex-Président du Conseil d’administration de l’ ANARE a été de tous les combats qui ont abouti à la création du Rassemblement des républicains (RDR) et à l'accession au pouvoir du chef de l'Etat actuel.

Son décès intervient dans un contexte socio-politique marqué par les préparatifs des élections législatives du 06 mars 2020. Le RHDP, son parti, entend rafler le maximum de sièges pour la consolidation de son pouvoir, après la réélection du président Alassane Ouattara, à l’issue du scrutin présidentiel du samedi 31 octobre 2020. La disparition de Tiémoko Koné est un autre coup dur pour Alassane Ouattara et le RHDP après le décès subit du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, des suites d’un arrêt cardiaque, le 8 juillet 2020; et du décès de Mamadi Diané, ancien conseiller diplomatique du président de la République.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus