Le marché de Huanan à Wuhan en Chine, passé au peigne fin par l’Oms

Le marché de Huanan à Wuhan en Chine, passé au peigne fin par l’Oms
Par Eugène SAHI
Publié le 31 janvier 2021 à 14:58 | mis à jour le 31 janvier 2021 à 14:58

Le marché de Huanan à Wuhan en Chine, d’où est parti le coronavirus “chinois” dit Covid-19, l’une des plus graves pandémies qu’a connues le monde, a accueilli ce dimanche les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui enquêtent sur l’origine du virus mortel.

Marché de Huanan: Les experts de l'OMS visitent le premier foyer de l'épidémie à Wuhan

En Chine, les experts de l'OMS se sont rendus ce dimanche 31 janvier au marché Huanan de Wuhan, au cœur du début de la pandémie qui a donné lieu à une crise sanitaire sans précédent.

Sortis jeudi de 14 jours de quarantaine, les membres de l'équipe ont entamé vendredi leur enquête de terrain. Cette visite est ultra-sensible politiquement pour Pékin, accusé d'avoir tardé à réagir face aux premiers cas de Covid signalés fin 2019 dans l'immense métropole du centre de la Chine.

L'un des membres de l'équipe de l'OMS, Peter Daszak, a tweeté après la visite du marché : le groupe est en train « d'effectuer des visites de sites très importantes... un marché de gros et le marché aux fruits de mer de Huanan à l'instant. Très instructif et crucial pour nos équipes conjointes afin de comprendre l'épidémiologie du Covid tel qu'il a commencé à se propager à la fin de 2019. », rapporte Rfi.

Le quotidien nationaliste Global Times a publié il y a quelques jours un article relativisant l'importance du marché de Huanan dans l'origine de la pandémie, en affirmant que des "investigations" suggéraient qu'il n'était pas la source de l'épidémie.

Et dimanche, le journal enfonçait le clou, en écrivant: "la possibilité que le coronavirus soit arrivé par des produits de la chaîne du froid à Wuhan, ou de façon plus spécifique, au marché de Huanan (...) ne peut pas être exclue.

Les responsables chinois avaient initialement identifié les animaux sauvages vendus au marché de Huanan comme la source probable de l'épidémie, au point d'agir en réponse contre le commerce des animaux exotiques.

Chine: moins de 90 000 cas pour 4 636 décès

Mais depuis, les médias officiels jugent que le virus est probablement né ailleurs, avançant que la maladie aurait pu être importée à Wuhan. Il n'y a aucune certitude scientifique sur la question de l'origine et il se peut qu'elle ne soit pas partie du marché de Huanan

Si la Chine a pu limiter la contagion à moins de 90 000 cas et le nombre de décès à 4 636, selon le décompte officiel, le virus s'est répandu à la surface du globe, avec un bilan de plus de 2 millions de morts.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus