Tunisie : Une mine explose, quatre militaires tués

Tunisie : Une mine explose, quatre militaires tués
Par K. Richard Kouassi
Publié le 04 février 2021 à 19:10 | mis à jour le 04 février 2021 à 19:14

L'explosion d'une mine artisanale en Tunisie le mercredi 3 février 2021, à Jelma, dans le centre du pays, a fait quatre militaires tués, a annoncé le commandant Mohamed Zekri, le porte-parole du ministère de la Défense dans un communiqué.

Quatre militaires meurent dans l'explosion d'une mine en Tunisie

Mercredi 3 février 2021, une mine artisanale située dans les hauteurs du mont Selta à Jelma (centre du pays) a explosé. Le bilan fait état de quatre militaires tués. L'information a été confirmée par le porte-parole du ministère de la Défense, le commandant Mohamed Zekri qui a indiqué que les victimes ont succombé à leurs blessures.

Le lieutenant Sami Ouennassi, l'adjudant-chef Sayed Amari, le sergent-chef Ismaël Kheriji et le caporal-chef Monom Dallaï ont perdu la vie dans ladite explosion. Le drame est survenu pendant une opération de ratissage visant à traquer des terroristes. "Quatre soldats ont été tués lorsqu'une mine a explosé au moment du passage d'un véhicule militaire dans la zone montagneuse de Djebel Mghila, lors d'une traque d'éléments terroristes (dont les identités n'ont pas été précisées)", indiquaient les autorités de la Tunisie.

Le Premier ministre tunisien Hicham Mechichi a laissé entendre que "cet attentat ne nous dissuadera pas de poursuivre nos efforts pour lutter contre le terrorisme et le vaincre (...) notre boussole doit rester orientée vers la protection de la patrie, loin des tensions et des surenchères.

"Au cours des dernières années, les militaires et les civils des zones montagneuses tunisiennes occidentales ont été pris pour cible à plusieurs reprises par des attentats menés par des éléments terroristes qui se terrent dans les hauteurs pour échapper aux opérations sécuritaires", note l'agence Anadolu.

Jeudi 4 février 2021, le président de la Tunisie Kaïs Saïed a effectué le déplacement à l'hôpital militaire de Tunis pour rendre un hommage aux quatre militaires disparus.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus