Législatives: Ahoua Don Mello crache ses vérités à Bédié et Gbagbo

Législatives 2021 : Ahoua Don Mello crache ses vérités à Gbagbo et Bédié
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 05 février 2021 à 13:32 | mis à jour le 05 février 2021 à 14:53

Dans une interview accordée au journal Aujourd'hui, Ahoua Don Mello, cadre du FPI, interpelle les leaders de l'opposition sur la nécessité de gagner dans l'union, les prochaines élections législatives, plutôt que de les perdre dans la division "pour des intérêts exclusivement partisans ou claniques".

Ahoua Don Mello : « L'enjeu des législatives est au-dessus de toute ambition individuelle partisane ou clanique »

« Sachons raison gardée. L'unité est un combat permanent, même à l’intérieur d’un Parti politique. Dans certaines circonscriptions, les négociations ont permis de trouver un consensus entre les grandes formations politiques; par contre, les négociations ont échoué dans plusieurs circonscriptions. C'est le lieu de rappeler que la minorité ne règne que là où la majorité est divisée. Il est plus commode de gagner dans l'union que de perdre dans la division, pour des intérêts exclusivement partisans ou claniques », conseille Ahoua Don Mello.

L’ancien ministre de l’ Équipement sous Laurent Gbagbo, rappelle aux poids lourds de l'opposition, que "les petits partis d’hier sont les grands partis d’aujourd’hui". Selon lui, il est nécessaire pour les leaders de l'opposition, de se tendre mutuellement la main « pour grandir ensemble d’une manière durable ». «Sortir du sectarisme est la seule façon de grandir ensemble d'une manière durable et de faire progresser la démocratie interne et externe, car une opposition non démocratique ne peut conduire son peuple vers la démocratie », a-t-il indiqué.

« L'enjeu fondamental de ces élections est la reconquête des libertés pour tous, par la conquête de la majorité parlementaire en vue de donner un coup d'accélérateur au processus de démocratisation de la Côte d'Ivoire. Cet enjeu est au- au-dessus de toute ambition individuelle partisane ou clanique. Il est bon de rappeler que le multipartisme n’est pas la démocratie, mais un pas important vers elle », poursuit Ahoua Don Mello.

Les deux principaux leaders de l'opposition, que sont Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, ne sont pas parvenus à former des listes consensuelles communes en vue d'affronter le RHDP aux élections législatives du samedi 6 mars 2021.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus