USA - Procès en destitution: Un avocat de Donald Trump ridiculisé

Sénat: Les démocrates appellent à la destitution de Donald Trump pour éviter toute récidive
Par Eugène SAHI
Publié le 12 février 2021 à 13:32 | mis à jour le 12 février 2021 à 13:32

Le procès en destitution de Donald Trump au Sénat américain bat son plein, l'appel des démocrates à condamner Trump pour éviter une récidive a été retentissant.

Sénat: Les démocrates appellent à la destitution de Donald Trump pour éviter toute récidive

"Qui peut dire que cela ne se reproduira pas ?". C'est la grande question posée par les démocrates après deux jours d'un exposé implacable, truffé d'images choc.

Les procureurs démocrates ont exhorté, le jeudi 11 février 2021, les sénateurs à condamner Donald Trump pour "incitation à l'insurrection" lors de l'assaut meurtrier du Capitole. Ils se disent convaincus qu'il récidiverait s'il revenait à la Maison Blanche. L'accusation démocrate a cherché à démontrer, avec son exposé uppercut, l'absolue nécessité de condamner Donald Trump pour "incitation à l'insurrection"

"S'il revient au pouvoir et recommence, on ne pourra s'en prendre qu'à nous-mêmes". Après deux jours d'un exposé implacable, truffé d'images choc et inédites de l'assaut meurtrier du Capitole, le 6 janvier dernier. Les procureurs démocrates ont exhorté jeudi 11 février les sénateurs à condamner Donald Trump pour "incitation à l'insurrection" lors de la mise à sac du cœur de la démocratie, se disant convaincus que le magnat de l'immobilier récidiverait s'il revenait à la Maison-Blanche.

Le 45e président des États-Unis "savait à quel point la situation était explosive", a lancé Joe Neguse, l'un des procureurs démocrates. "Il a allumé la mèche et l'a lancé directement vers cette enceinte, vers nous", a-t-il poursuivi en direction des 100 sénateurs, juges, jurés, et témoins présents à ce procès historique. "Nous vous demandons humblement de condamner le président Trump pour le délit dont il est incontestablement coupable. Car si vous ne le faites pas, si nous prétendons que cela n'est pas arrivé, ou pire, si nous le laissons passer sans réponse, qui peut dire que cela ne se reproduira pas ?"

Procès en destitution : L'avocat Bruce Castor "parlait pour ne rien dire"

Dans ce procès, la performance de l'avocat de Donald Trump, Bruce Castor, selon plusieurs sénateurs, était loin d'être au niveau. Il a souvent frisé le ridicule.

"Il parlait pour ne rien dire", a déclaré à l'AFP le sénateur républicain John Cornyn. "J'ai entendu beaucoup d'avocats plaider et ce n'était pas l'un des meilleurs", a-t-il encore assené. Sa consœur, la sénatrice Lisa Murkowski s'est, elle, dite "atterrée" : "Je ne vois pas où il voulait en venir".

Bruce Castor, 59 ans, fut longtemps procureur d'un comté de Pennsylvanie, et a rejoint in extremis la défense de l'ancien président après la démission de cinq avocats.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus