Jacques Anouma déroule le rouleau compresseur : "Je suis debout..."

Jacques Anouma déroule le rouleau compresseur :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 19 février 2021 à 16:48 | mis à jour le 19 février 2021 à 17:23

Candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), Jacques Anouma a entamé un autre virage le vendredi 19 février 2021. L'ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a présenté son projet "Servir le football africain".

CAF : Le candidat Jacques Anouma a présenté son projet

Lundi 21 décembre 2020, Jacques Anouma a officiellement annoncé sa candidature à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) en présence d'illustres personnalités et de membres du gouvernement ivoirien, à Abidjan. "Je suis venu vous présenter officiellement ma candidature à la présidence de la Confédération africaine de football. En réalité, c’est une information qui n’est plus un secret, mais il était important de lui donner la forme qui convient", avait déclaré l'ex-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Deux mois plus tard, Jacques Anouma revient à la charge. Cette fois, l'ancien collaborateur de Laurent Gbagbo a tenu à présenter son projet dénommé "Servir le football africain". C'était au cours d'une rencontre à l'auditorium du ministère des Affaires étrangères au Plateau. Après avoir exprimé sa gratitude au président ivoirien Alassane Ouattara pour ses "efforts multiformes" pour l'avancée de sa candidature, Jacques Anouma a laissé entendre "qu'il est temps de reprendre les choses en main et de privilégier notre sport roi, il est temps de penser au rayonnement du football en Afrique".

Un projet décliné en 4 axes stratégiques

Jacques Anouma, qui a été membre du comité exécutif de la fédération internationale de football (FIFA), a révélé aux Ivoiriens que son projet intitulé "Servir le football africain" se décline en quatre axes stratégiques : la réforme de la gouvernance et la gestion de la CAF ; le renforcement des capacités des acteurs locaux du football ; la mise en place d'une politique visant à rétablir les équilibres financiers de la confédération africaine et un volet dédié au jeu proprement dit.

Selon le candidat à la succession de Ahmad Ahmad, ce projet traduit sa vocation qui est de "servir et toujours servir". "Si je suis élu, je me consacrerai entièrement à la tâche. C'est à un véritable programme de restauration de la CAF que je veux m'atteler", a laissé entendre le "père" des Éléphants. Il faut également retenir que ce passionné de sport repose son projet sur trois valeurs, notamment la modernité, la responsabilité et la transparence.

Et Jacques Anouma de poursuivre : "Ensemble nous pouvons mettre en place de bonnes pratiques et atteindre nos objectifs de bonne gestion. C'est pourquoi, dès mon arrivée à la tête de la CAF, je ferai un état des lieux et surtout procéderai à une évaluation précise de la mise en oeuvre du plan d'action en 100 points proposés par la FIFA."

Confiant en sa prochaine victoire, l'ancien chef du ballon rond ivoirien ajoute : "Je suis debout, sur la ligne d'attaque, toujours balle au pied, les yeux rivés sur la ligne de but et prêt pour le tir de la victoire, au soir du 12 mars 2021."


Afficher les commentaires
Articles les plus lus