Guinée : Du gaz lacrymogène tiré dans une mosquée

Guinée : Du gaz lacrymogène tiré dans une mosquée
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 avril 2021 à 21:25 | mis à jour le 26 avril 2021 à 21:27

En Guinée, les fidèles musulmans de la mosquée turque de Bambéto, situé dans le quartier Koloma I ont connu une frayeur. Et pour cause, des tirs de gaz lacrymogène ont interrompu la prière à la suite d'un affrontement entre jeunes et des agents des forces de l'ordre. Les faits ont eu lieu le dimanche 25 avril 2021 aux environs de 20 heures.

Guinée : une scène insolite se produit dans une mosquée

L'information est livrée par nos confrères de Guinée Matin. Dimanche 25 avril 2021, les fidèles musulmans de la mosquée turque du quartier Koloma, après une journée de jeûne, étaient rassemblés pour la prière du soir. Pendant ce temps, un affrontement se déroulait entre des jeunes et les agents de force de l'ordre.

Selon un témoin qui s'est confié au média guinéen, il était 20 heures quand l'incident a éclaté, alors que les musulmans se trouvaient dans la mosquée. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour tenter de disperser les jeunes gens. Malheureusement, les tirs ont touché le lieu saint.

"Suite à cet incident, la police a expliqué que c’est un groupe de jeunes qui est venu agresser les agents. Mais cet autre citoyen de Koloma ne comprend pas pourquoi les policiers sont venus se positionner à la devanture de la mosquée. « Les agents sont venus s’arrêter devant la mosquée ici. Dès que certains jeunes les ont vus, ils ont commencé à crier", a relaté le témoin.

À l'en croire, les agents de la police ont immédiatement tiré du gaz lacrymogène. Pour lui, il n'était pas question que les policiers prennent position en face de la mosquée à l'heure de la prière.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus