FPI: Affi N'guessan écarté du Comité national d'accueil de Gbagbo?

Affi N'guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI)
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 05 mai 2021 à 13:08 | mis à jour le 05 mai 2021 à 13:08

Pascal Affi N'guessan a désigné Krah Kouakou et Diabaté Beh, tous deux vice-présidents du Front populaire ivoirien (FPI), pour représenter le parti au sein du Comité national d'accueil mis en place en vue du retour en Côte d'Ivoire de Laurent Gbagbo.

Retour de Gbagbo : Le camp Affi N'guessan intègre le comité d'accueil mis en place

Kouakou Krah et Diabaté Beh représenteront le Front populaire ivoirien au sein du Comité national d'accueil de Laurent Gbagbo à son retour en Côte d'Ivoire. Ils ont été désignés par Pascal Affi Nguessan, le président légalement reconnu du FPI mais contesté par les Gbagbo ou rien (GOR).

La désignation de ces deux nouvelles personnalités, est consécutive à la visite que l'ancien ministre Léon Emmanuel Monnet, en charge du comité opérationnel du retour au pays du fondateur du FPI, avait rendue à Affi, le 26 avril dernier. Elle met également fin à la polémique, faisant cas d'une volonté de mise à l'écart de l'ancien chef du gouvernement ivoirien et de ses camarades de parti, dans les préparatifs du retour au pays, de Laurent Gbagbo.

Le FPI est secoué par une guerre de leadership, qui dure depuis 6 ans. Pascal Affi N'guessan, le président légalement reconnu du parti, est contesté par une frange des cadres qui lui reprochent d'avoir voulu "enterrer" trop tôt Laurent Gbagbo, le président légendaire du parti. Jusque-là, les négociations visant à réconcilier les deux camps, n'ont pas encore abouti à l'unité escomptée.

Tous restent néanmoins convaincus que seul le retour au pays de Laurent Gbagbo, permettra de régler définitivement cette crise. " La visite au FPI le lundi 26 avril 2021 du Ministre Léon Emmanuel Monnet, président du comité d’organisation de son accueil, me conforte dans l’assurance que l’unité du FPI n’est pas impossible", s'exprimait récemment Affi N'guessan, dans son message à l'occasion de la fête de la Liberté.

Le député de Bongouanou exhorte les différents protagonistes impliqués dans cette crise, à taire "les rancœurs, les commérages et autres criailleries" et à se mobiliser "pour assurer un accueil digne au président Laurent Gbagbo". Pour Affi, la réussite ou l’échec de l’unité du FPI, dépend en réalité largement de M. Gbagbo. Pour l'heure, aucune date n'a encore été fixée pour son retour, mais les pourparlers avec les autorités ivoiriennes, semblent aller dans le bon sens.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus