Accusé de plagiat, Fally Ipupa condamné par la Justice congolaise

Pourquoi Fally Ipupa a été condamné par la justice congolaise
Par Mael Espoir
Publié le 07 mai 2021 à 11:11 | mis à jour le 07 mai 2021 à 11:11

L'artiste congolais Fally Ipupa est au coeur d'une vive polémique qui alimente les réseaux sociaux du côté de la République démocratique du Congo (RDC ).

Pourquoi Fally Ipupa a été condamné par la justice congolaise

Fally Ipupa est accusé de plagiat par un doyen des artistes congolais répondant au nom de Dénis Sadiki Mukandilwa. Il est reproché à Dicap la merveille d'avoir utilisé, sur l'une de ses productions, la chanson ‘‘Lokuta monene’’ sans autorisation de son compositeur.

Il s'agit, en effet, d'une chanson composée il y a près de 40 ans à la gloire du mythique président congolais, Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa Za Banga. Des décennies plus tard, plus précisément le 5 avril 2013, Fally Ipupa dévoile un album baptisé Power (le troisième de sa carrière) dans lequel l'on retrouve la substance de cette chanson ‘‘historique’’.

Vivant dans une vielle baraque quelque part à Kimwenze-Gare, dans la commune de Mont-Ngafula dans un état d'extrême pauvreté, le vieux Dénis Sadiki Mukandilwa a alors trouvé une opportunité en or de pouvoir se faire un peu de sous. Il a donc entrepris de nombreuses démarches afin de trouver un accord à l'amiable avec Fally Ipupa.

Mais, selon la presse congolaise, les nombreuses tentatives du vieux, sont restées sans suite. Une situation qui a contraint les avocats du vieux compositeur à saisir la justice vers la fin de l’année 2020.

A l’issue du procès qui s'est tenu, mercredi 5 mai 2021, à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, Fally Ipupa a été condamné à payer la somme de 50 000 dollars. Mais les avocats de Dicap ont fait appel de cette décision. La Cour se prononcera dans quelques jours, précisément le 20 mai.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus