Alassane Ouattara - Henri Konan Bédié : Un pas vers la décrispation

Le « Joyeux anniversaire » d'Alassane Ouattara qui « désarme » Henri Konan Bédié
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 mai 2021 à 00:57 | mis à jour le 15 mai 2021 à 09:06

Les relations entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié se sont effrité sur l'autel de l'alternance à la tête de l'État, de l'un envers l'autre. Mais le soufflet de l'adversité entre les deux leaders politiques semble tomber ces derniers temps avec des actes réciproques.

Le « Joyeux anniversaire » d'Alassane Ouattara qui « désarme » Henri Konan Bédié

Alliés politiques lors de l'élection présidentielle de 2010, les relations entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié sont passées par toutes les étapes pour arriver aujourd'hui à une opposition frontale entre le président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et son homologue du Parti démocratique de Côte d'Ivoire.

Après avoir soutenu l'élection (2010) et la réélection du président Ouattara en 2015, l'ancien président ivoirien, Bédié, s'attendait à un retour d'ascenseur en faveur d'un militant actif de son parti en 2020.

Mais au moment de se décider, le locataire de la Présidence ivoirienne optera pour une compétition en interne au terme duquel le meilleur d'entre eux serait choisi. Il n'en fallait pas plus pour creuser le fossé entre les deux acteurs politiques ivoiriens.

Arborant ses nouveaux habits de chef de file de l'opposition, Henri Konan Bédié s'était farouchement opposé à la volonté d'Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat à la tête de la Côte d'Ivoire. En compagnie d'autres partis d'opposition, le Sphinx de Daoukro avait lancé la désobéissance civile et le boycott actif du scrutin présidentiel d'octobre 2020.

87 morts, 484 blessés, ainsi que d'importants dégâts matériels, tel est le bilan de cette folle période qu'a connue le pays d'Houphouët Boigny. Les deux hommes ont toutefois tenté un premier rapprochement, en novembre 2020 au Golf Hôtel d'Abidjan. Ce qui avait permis de « faire tomber le mur de glace ». Mais depuis, plus rien, nonobstant un climat de ni paix ni guerre qui règne au pays.

Cependant, à la faveur du 87e anniversaire de Bédié, le président Ouattara a sorti le grand jeu politique qui a fini par attendrir son «aîné ». Le 5 mai, ADO a en effet passé un appel téléphonique à HKB pour lui « souhaiter de vive voix un joyeux anniversaire et lui présenter ses voeux de longévité », apprend-on de Jeune Afrique. Cet acte a profondément marqué le Président Bédié.

Mais le chef d'État ivoirien ne s'arrêtera pas là. Il affrètera, le 13 mai dernier, un hélicoptère de la flotte présidentielle, afin de permettre à son ex-allié de se rendre dans son fief de Daoukro pour prendre part aux obsèques de Henri Konan, son chargé de mission.

Le confrère panafricain ajoute par ailleurs que depuis début 2021, Bédié et Ouattara se sont régulièrement entretenus par personnes interposées. Signes encourageants pour une réconciliation définitive entre les deux personnalités de premier plan en Côte d'Ivoire.

Bédié ne renonce, pour autant, pas à ses relations avec Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), pour le retour duquel le président du PDCI a mis en branle tout son parti.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus