Mariam Koné (ex de Petit Denis) : Comment elle a voulu sauver Denco

Mariam Koné (ex de Petit Denis) : Comment elle a voulu
Par K. Richard Kouassi
Publié le 24 mai 2021 à 13:19 | mis à jour le 24 mai 2021 à 14:41

Mariam Koné a partagé la vie de Petit Denis (Koulaté Denis à l'état-civil). La jeune dame a souffert de l'addiction de son ancien compagnon à la drogue. Invité sur le plateau de Peopl'Emik de La 3, elle a expliqué comment elle a tenté de sauver le capitaine du zouglou.

Mariam Koné raconte sa traversée de désert avec Petit Denis

Au cours de l'émission, Mariam Koné raconte qu'elle n'a pas connu Petit Denis au sommet de la gloire. Bien au contraire, elle affirme qu'elle a aperçu l'artiste-chanteur dans la rue dans un état méconnaissable. Prise de compassion, elle décide de lui venir en aide. C'est ainsi qu'elle le recueille à maison familiale malgré l'opposition de son père.

Il faut que Mariam Koné était en réalité une inconditionnelle de la musique de Petit. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle vole au secours de son idole. Pour la fan de Denco, il était impossible que "sa" star soit dans un tel état. Il n'était donc pas question de relation amoureuse entre le chanteur et son bon Samaritain.

Au fil du temps, l'amour nait. De fan, Mariam Koné a dorénavant le statut de petite amie. La dulcinée de Petit Denis veut sortir son chéri de l'étau de la drogue. Elle investit de son temps et de son argent. Toutefois, la situation ne s'améliore pas. El Capo s'enfonce. Excédée, après une dizaine d'années de relation, Koné Mariam quitte Petit Denis.

Il faut rappeler que sur le même plateau de Peopl'Emik, Petit Denis avait reconnu qu'il traverse des moments difficiles. "Je ne jette la pierre à personne. Je ne partage pas cette affirmation selon laquelle un sort m'aurait été lancé. Que je serais victime de pratiques occultes. Je suis moi-même à la base ce qui m'arrive. Je suis accroché à quelque chose dont il m'est difficile de me défaire. Personne ne peut se plaire dans une telle situation. J'ai encore besoin d'aide. Mais je ne souhaite pas qu'on me vienne en aide pour juste se faire de la publicité. C'est-à-dire m'apporter assistance et propager cela sur les réseaux sociaux et dans les médias. Je préfère des aides dans la discrétion", a déclaré le zouglouman.

Pour sa part, Mariam Koné partage désormais sa vie avec un autre zouglouman, à savoir Jim du groupe VDA.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus