Fait divers : Insolite ! Des masques tabassent un gendarme

Fait divers : Insolite ! Des masques tabassent un gendarme
Par K. Richard Kouassi
Publié le 26 mai 2021 à 13:40 | mis à jour le 26 mai 2021 à 14:19

Un fait divers peu ordinaire a été signalé à Sinématiali par nos confrères de l'Agence ivoirienne de presse (AIP). Selon notre confrère, un élément de la brigade de gendarmerie de ladite localité, en fonction à Dawokaha a été pris à partie par des masques. Les faits se sont déroulés le lundi 24 mai 2021. Que s'est-il réellement passé ?

Sinématiali secoué par un fait divers insolite

Lundi 24 mai 2021, un gendarme dont l'identité n'a pas été révélée a vécu des heures chaudes. En effet, ce jour-là, cet agent de la maréchaussée qui exerce au poste de Dawokaha a eu le malheur de se trouver sur le chemin de masques connus sous le nom "Capuchons". Selon les propos d'un témoin, "en voulant leur céder le passage, il a été bastonné même dans sa fuite à moto par les Capuchons".

Il faut préciser que ces masques, issus du secteur des bois sacrés de Nadjopi, étaient en route pour des funérailles devant se tenir à Pkonkaha. La nouvelle de la bastonnade du gendarme a vite fait d'envahir les rues de la localité de Sinématiali. Les gendarmes ont accueilli ce fait divers avec stupéfaction. Sans perdre, la gendarmerie nationale a décidé de l'envoi de renfort afin de venir en aide à l'élément de la gendarmerie nationale agressé par des masques.

À en croire les informations fournies par le site ivoirien Agence ivoirienne de presse (AIP), les autorités politiques et administratives du département de Sinématiali ont organisé une réunion d'urgence. Les chefs et les gardiens de la tradition ont également pris part à l'importante rencontre. Il s'agissait pour les participants d'aplanir les sentiers à la suite de la bastonnade de cet agent de l'Etat par des masques.

Pour l'heure, aucune information n'a été livrée sur l'état de santé de l'agent de la maréchaussée qui a été passé à tabac par les masques. On ignore encore les raisons pour lesquelles le gendarme a été la cible de ces masques.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus