Propagation des fakenews: La leçon d' Alafé Wakili aux pseudo influenceurs

Alafé Wakili aux influenceurs des réseaux sociaux:
Par Mael Espoir
Publié le 07 juin 2021 à 18:39 | mis à jour le 07 juin 2021 à 18:39

Le journaliste ivoirien et patron de presse, Alafé Wakili, a craché ses vérités à tous les blogueurs qui ont publié la fausse information annonçant le décès de la petite sœur de feu Dj Arafat, BB Carla.

Alafé Wakili aux influenceurs des réseaux sociaux: "Arrêtez de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas"

Invité, samedi 5 juin 2021 en tant que panéliste lors du lancement des activités de l’association dénommée Initiative citoyenne pour l’éducation aux médias sociaux en Côte d’Ivoire (Icem-Ci ), le journaliste et patron de presse, Alafé Wakili, est revenu sur la supposée mort de la sœur cadette de feu Dj Arafat, Bb Carla ou Carla Kéké, qui avait été annoncée par certains influenceurs tels que Makosso Camille, Bravador et Apoutchou national.

Une attitude que ne comprend pas du tout l’homme de médias, qui n’est pas passé par quatre chemins pour cracher ses vérités à ces blogueurs à l’origine de cette fakenews.

‘’Quelle idée de se précipiter pour dire Yako en annonçant la mort des gens avant la famille? Quelle idée de vouloir se jouer les informés sur la douleur des gens (…) Il faut laisser le papa ou la maman, annoncer le décès et puis après, tu vas pleurer. Mais pourquoi tu veux pleurer avant la famille… ça on n’a pas besoin d’aller à l’école pour ça. Il faut le dire haut et fort, arrêtez de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas…‘’, a lancé Alafé Wakili.

Puis l'époux de l'animatrice télé, Nahomi Alafé, de dénoncer: "Même l’oncle Marc Zobo s’est fait avoir. Est-ce que ce monde est sérieux ? Il cherche quoi sur Facebook même. Si ta nièce est décédée, va à la maison chez Kassiri ou chez maman Tina. Est-ce que Facebook, c’est ton lieu de travail ? Est-ce que c’est là qu’on vient faire yako?‘’, a-t-il interrogé.

C'est pourquoi, Alafé Wakili a exhorté les uns et les autres à utiliser de manière responsable les réseaux sociaux. A cet effet, il s’est engagé à accompagner l’IcemCi , cette jeune organisation avec à sa tête, Aboubakar Cidid, qui s’est donné pour objectifs de sensibiliser, d'éduquer et de former les populations sur le bon usage des médias sociaux, afin de contribuer à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus