Côte d'Ivoire : Le compte Twitter du ministre Bruno Koné piraté

Le compte Twitter du ministre Bruno Koné piraté
Par K. Richard Kouassi
Publié le 01 juin 2021 à 12:05 | mis à jour le 01 juin 2021 à 12:05

Le compte de Bruno Koné est victime de cyber attaque. C'est le ministre de la Construction, du Logement et de l'Habitat en personne qui a livré l'information à travers une publication sur sa page Facebook.

Qui en veut à Bruno Koné ?

Bruno Koné a informé la communauté des internautes et ses abonnés en particulier que son compte Twitter officiel @Bruno_N_Kone est l'objet d'une attaque cybercriminelle depuis le dimanche 30 mai 2021. "Par conséquent, j'invite l'ensemble de mes abonnés à n'accorder aucun crédit aux publications qui pourraient éventuellement être faites à partir de ce compte et rassure par ailleurs, que tout est mis en œuvre afin de remédier au plus vite à cette situation", a écrit le ministre de la Construction, du Logement et de l'Habitat dans une publication sur sa page Facebook. Pour l'heure, l'identité de l'auteur de cette cyber attaque demeure inconnue. Des internautes ont apporté leur soutien au ministre ivoirien de la Construction, du Logement et de l'Habitat.

L'attaque du compte Twitter de Bruno Koné survient quelques jours seulement après celle du compte Facebook d'Anne Désiré Ouloto. "Chers tous, une personne mal intentionnée a créé un compte Facebook en usurpant mon identité. Ne cédez à aucune demande émanant de cet imposteur. Cette page Facebook à travers laquelle je m'adresse à vous est ma seule page officielle. Vous pouvez également me contacter sur mon compte Facebook Anne Ouloto (identifié dans la présente publication)", avait prévenu la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration.

Kouadio Konan Bertin, plus connu sous le nom KKB, n'a pas échappé à la furie des cyberdélinquants. L'actuel ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale avait donné l'alerte. "Urgent ! Urgent ! Urgent ! Depuis quelques jours, de faux comptes avec l’image de l’Honorable KKB circulent sur la toile et voudraient faire croire qu’il en a un autre. C’est faux ! N’acceptez aucune demande. Son seul compte est et demeure celui-ci", avait-il écrit sur les réseaux sociaux.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus