Oga Serge Pacôme (Pdt JCI-Agboville) au secours des femmes de Wahin

Par Jean Kelly Kouassi | Publié le 04 juin 2021 à 08:39 | mis à jour le 04 juin 2021 à 11:16

Oga Serge Pacôme, président exécutif de la JCI Agboville, a procédé, samedi 22 mai dernier au lancement officiel du projet d'autonomisation des femmes de Wahin, un village de la sous-préfecture de Loviguié, dans le département d' Agboville.

Autonomisation des femmes : Le sénateur Oga Serge Pacôme (JCI-AGBOVILLE) pose un acte fort à Wahin

Huit millions huit cent cinq mille francs, c'est le coût global des dons en matériel technique et agricole, faits par la Jeune Chambre internationale d' Agboville aux femmes de Wahin, dans le cadre de la mise en œuvre du projet d'autonomisation des femmes de cette localité rattachée à la sous-préfecture de Loviguié.

Ce projet vise l'exploitation de 5ha de culture de maïs, pour une production à terme de plus de 150 tonnes. L'initiative est de la Jeune chambre internationale Abidjan. Il s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet annuel de la jeune chambre internationale d' Agbovile.

L'objectif étant d'exhorter les femmes de Wahin à l'entreprenariat agricole à travers la création d'activités génératrices de revenus, la lutte contre la pauvreté et l'éradication de la faim.

« Le projet, c'est pour vous donner à manger. Le projet, c'est pour faire en sorte que vous les femmes, vous soyez considérées par vos époux. C’est ce pourquoi on vous envoie ce projet. Ce projet, c'est pour vous », a indiqué Oga Serge Pacôme, président de la Jeune chambre internationale-Agboville.

"Cette fête aura tout son sens si le maïs est planté, récolté, séché et vendu. Et quand on va vendre, cela vous permettra d’avoir les moyens de pouvoir subvenir à vos besoins. Envoyez vos enfants à l’école, aidez-vos maris à vous prendre en charge", a-t-il conseillé.

Plus de 300 femmes sont concernées par ce projet dont le lancement a eu lieu samedi dernier. Au nom des bénéficiaires, Mme Odi Marie Yolande, présidente des femmes, a promis de s'investir avec le cœur en vue de la réussite de ce projet.

« Nous femmes de Wahin, accueillons avec joie ce projet de maïs. Il va nous permettre de nous prendre en charge et d’être autonomes. C’est pourquoi j’attire l’attention de mes sœurs afin que nous nous appropriions ce projet », a-t-elle exhorté.

Elle n'a pas manqué de traduire ses remerciements au président Oga Serge Pacôme, ainsi qu'à la Jeune Chambre internationale, pour ce projet salutaire qui vise à leur permettre de s'épanouir financièrement.

Le lancement du projet d'autonomisation de la femme en milieu rural a eu lieu en présence de madame N'Guettia Josette Epse Ya, sous-préfet de Loviguié, et de Silver Silué, vice-président de la Jeune chambre internationale Abidjan.