Attentat à Solhan : Roch Kaboré décrète un deuil national de 72 h

Nuit d'horreur à Solhan, Roch Kaboré appelle à l'union contre ces « forces du mal »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 juin 2021 à 07:30 | mis à jour le 06 juin 2021 à 07:38

Le Burkina Faso a à nouveau été frappé par un attentat terroriste, dans la nuit du 04 au 05 juin. Au moins 114 civils ont été tués, ainsi que plusieurs autres blessés. Roch Kaboré, président du Faso, a décrété trois jours de deuil national pour l'ensemble du pays.

Nuit d'horreur à Solhan, Roch Kaboré appelle à l'union contre ces « forces du mal »

C'est l'attentat le plus meurtrier depuis l'éclatement de la vague terroriste au pays des hommes intègres en 2015, s'accordent à dire de nombreux observateurs. Le Burkina Faso a en effet été le théâtre d'une attaque très sanglante, dans la nuit de vendredi à samedi, dans le Yagha, non loin de la zone des trois frontières (Mali - Niger - Burkina Faso).

« Dans la nuit de vendredi à samedi, des individus armés ont mené une incursion meurtrière à Solhan, dans la province du Yagha. Le bilan, toujours provisoire, est d’une centaine de personnes tuées, des hommes et femmes », rapporte une source sécuritaire. Dans son communiqué, le gouvernement burkinabè précise qu'il s'agit de « civils sans distinction d’âge, tués par les terroristes » et que « plusieurs habitations et le marché (de la localité de Solhan) ont été incendiés ». D'autres sources précisent par ailleurs au confrère Jeune Afrique que le bilan provisoire fait état de 130 morts et une trentaine de blessés, dont 13 graves.

À en croire des sources sur place, des assaillants lourdement armés ont fait irruption dans la localité de Solhan aux environs de 02H00 (heure locale et GMT). Ils ont lancé leur assaut, dans un premier temps sur le poste des Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP), avant de visiter « les concessions (maisons) et procédé à des exécutions ».

« Face à cette tragédie des forces obscures, un deuil national de 72 heures, à compter de ce jour 5 juin à 00H00 au lundi 7 juin à 23H59, est décrété », ajoute le gouvernement qui affirme que « les forces de défense et de sécurité sont à pied d’oeuvre pour neutraliser ces terroristes et ramener la quiétude au sein des populations ».

Tout en condamnant cette perfidie, Roch Kaboré, a tout d'abord compati à cette lourde perte, avant d'annoncer une riposte contre ces forces du mal. « Dans la nuit du 04 au 05 juin, des individus armés ont attaqué le village SOLHAN dans la commune de Sebba dans la région du Sahel. Je m'incline devant la mémoire de la centaine de civils tués dans cette attaque barbare et adresse mes condoléances aux familles des victimes », a tweeté le président burkinabè.

Puis, il annonce : « Face à cette tragédie, j'ai décrété un deuil national de 72 h, à compter de ce jour à 00h00. Les forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre, pour rechercher et neutraliser les auteurs de cet acte ignoble. Nous devons rester unis et soudés contre ces forces du mal. »

À noter que plusieurs messages de solidarité ont fusé à travers le monde pour témoigner leur solidarité au peuple burkinabè.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus