Mali: Choguel Maïga nommé Premier ministre par Assimi Goïta

Choguel Maïga est le nouveau Premier ministre du Mali
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 juin 2021 à 20:50 | mis à jour le 07 juin 2021 à 20:50

Choguel Maïga est le nouvel homme fort de la primature au Mali. L'ex-leader du M5 a été nommé quelques heures après l'investiture, ce lundi 7 juin 2021, du Colonel Assimi Goïta, comme président de la transition.

Mali : Le président Assimi Goïta nomme Choguel Maïga, Premier ministre

Vétéran de la politique malienne, l'opposant Choguel Maïga a été officiellement nommé nouveau Premier ministre de la Transition au Mali. Cette nomination intervient seulement quelques heures après l'investiture du colonel Assimi Goïta comme président pour la période de transition censée ramener les civils au pouvoir au Mali.

Figure bien connu de l'opposition politique malienne, le nom de cet ingénieur en Télécommunications, circulait depuis plusieurs jours. Choguel Koballa Maïga, ministre à plusieurs reprises et trois fois candidat à la présidentielle (2002, 2013 et 2018), était l'un des principaux artisans des mouvements de contestation qui a entrainé la chute du pouvoir de l'ex-président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

En le nommant à la primature, le président de la transition malienne satisfait ainsi à une exigence des partenaires du Mali qui réclamaient que le poste soit confié à un civil. Le Colonel Assimi Goïta a officiellement prêté serment ce lundi 7 juin 2021. L'ancien commandant de bataillon des forces spéciales a assuré de sa volonté d'organiser "des élections crédibles, justes, transparentes aux échéances prévues".

"Je voudrais rassurer les organisations sous-régionales, régionales et la communauté internationale en général que le Mali va honorer l'ensemble de ses engagements pour et dans l'intérêt supérieur de la nation", a déclaré le colonel Goïta, après avoir prêté serment en uniforme d'apparat devant la Cour suprême.

"Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain (...) de préserver les acquis démocratiques, de garantir l'unité nationale, l'indépendance de la patrie et l'intégrité du territoire national", a promis le nouveau chef de l' Etat malien.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus