Marine Le Pen condamne fermement la gifle infligée à Macron

Marine Le Pen : « Il est inadmissible de s'attaquer physiquement au Président de la République »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 08 juin 2021 à 18:12 | mis à jour le 08 juin 2021 à 18:12

Marine Le Pen condamne fermement l'agression d'Emmanuel Macron dans la Drôme, ce mardi 8 juin 2021. Pour l'opposante française, le chef de l'État peut être attaqué politiquement, mais jamais physiquement.

Marine Le Pen : « Il est inadmissible de s'attaquer physiquement au Président de la République »

Emmanuel Macron a entrepris un tour de France de certains territoires de l'Hexagone afin que la vie reprenne sur tous les territoires ! « C’est une part de notre culture, de notre art de vivre, que nous allons retrouver », a déclaré, dans un tweet, le président français. C'est dans ce cadre qu'en déplacement dans la Drôme, ce jour, le locataire de l'Élysée prenait un bain de foule lorsqu'un individu lui a infligé une gifle. La vidéo de cet incident est d'ailleurs virale sur les réseaux sociaux et sur les grandes chaînes de télévision dans le monde.

À en croire BFMTV, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue pour « violence volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique ». N'empêche que les condamnations de cet acte n'ont cessé de fuser au sein de la classe politique française.

Marine Le Pen, farouche opposante à Emmanuel Macron, dans un message posté sur son compte Twitter, a fermement condamné cet acte. « Il est inadmissible de s’attaquer physiquement au président de la République. Je suis la 1ère opposante à Emmanuel #Macron, mais il est le président : on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre à son égard la moindre violence », a déclaré la présidente du Rassemblement national (RN).

« Cette fois-ci vous commencez à comprendre que les violents passent à l'acte ? » a posé, dans une forme de question rhétorique, Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise, avant d'ajouter : « Je suis solidaire du Président. »

L'ancien président français, François Hollande, a quant à lui déclaré : « Agresser le Président de la République c’est porter un coup insupportable et intolérable à nos institutions. Face à ce geste inqualifiable, toute la Nation doit être solidaire du chef de l’État. J’adresse dans ces circonstances tout mon soutien à Emmanuel Macron. »


Afficher les commentaires
Articles les plus lus