Côte d'Ivoire : L' Université de San Pedro fonctionnelle en octobre 2021

L'Université de San Pedro ouvre en octobre
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 10 juin 2021 à 15:01 | mis à jour le 10 juin 2021 à 15:01

L'ouverture de l' Université de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, est prévue en octobre prochain. C'est le ministre Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, qui a donné l'information, mercredi 9 juin 2021, à l'issue du Conseil des ministres.

L' Université de San Pedro ouvre à la prochaine rentrée universitaire

Deux ans après le démarrage des travaux, l'Université de San Pedro, bâtie sur une superficie de plus de 300 ha, accueillera ses premiers étudiants au cours de la prochaine rentrée universitaire. Le porte-parole du gouvernement a fait cette annonce lors du traditionnel point de presse du Conseil des ministres, mercredi.

Cette autre université publique dont l'ouverture est prévue en octobre prochain, est issue de la vision prospective du Président de la République, Alassane Ouattara. Elle permettra d’augmenter la capacité d’accueil des universités publiques et de faire face au nombre de plus en plus croissant de bacheliers, de développer des offres de formation adaptées aux besoins de l’économie nationale et plus spécifiquement de valoriser les potentialités économiques régionales.

L'édifice sera notamment chargé d’assurer la formation initiale et continue ainsi que la recherche scientifique et technologique dans les domaines des Sciences de la Mer et de la Construction Navale, de l’Agriculture, des Ressources Halieutiques et de l’Agro-Industrie ; du Bâtiment et des Travaux Publics ; du Tourisme et de l’Hôtellerie ; des Transports et de la Logistique.

D'un coût global de 184 milliards de francs CFA, la construction de cette université viendra porter à sept le nombre d'universités publiques (Abidjan (Félix Houphouët-Boigny et Nangui Abrogoua), Man, Daloa, Bouaké, Korhogo) déjà fonctionnelles sur l'ensemble du territoire ivoirien. Elle est composée d' un campus universitaire (amphithéâtres (500 et 250 places), des salles de travaux dirigés (60 places chacune), salles multimédias, résidences universitaires…), un restaurant de 1300 places, des aires de jeux et devrait accueillir à terme 22 000 étudiants.

Le projet, faut-il le souligner, s'exécute sur trois phases. La phase 1 consistera à atteindre une capacité d'accueil de 3000 étudiants; la seconde phase, à étendre l'université à une capacité d'accueil de 7000 étudiants supplémentaires à recruter; et la dernière phase, à une capacité de 12 000 étudiants supplémentaires à recruter.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus