Les anciens de la FESCI invitent Gbagbo, Bédié et Ouattara au dialogue

Les anciens de la FESCI invitent Gbagbo, Bédié et Ouattara au dialogue
Par K. Richard Kouassi
Publié le 15 juin 2021 à 11:15 | mis à jour le 15 juin 2021 à 11:23

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, les anciens de la FESCI ont lancé un appel aux trois dinosaures politiques ivoiriens, Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. L'amicale des anciens de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (UNAFESCI), dirigée par Martial Ahipeaud souhaite également un retour apaisé du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) à Abidjan.

Les anciens de la FESCI s'engagent pour la réconciliation

Laurent Gbagbo regagne Abidjan le jeudi 17 juin 2021. L'ex-chef d'État ivoirien, jugé par la Cour pénale internationale, a été définitivement acquitté par la CPI. Le retour de l'historien suscite un vif débat dans la sphère politique en Côte d'Ivoire. En effet, les partisans du patron du Front populaire ivoirien sont déterminés à lui réserver un accueil triomphal, alors que dans le camp du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), l'on souhaite que les GORS (Gbagbo ou rien) calment le jeu. C'est dans cette atmosphère que les anciens de la FESCI ont brisé le silence.

Tout en félicitant Alassane Ouattara "pour avoir accepté le retour" de Laurent Gbagbo à Abidjan, Martial Ahipeaud, premier responsable de l'UNAFESCI, demeure persuadé que le président ivoirien, Henri Konan Bédié et le "Woody" de Mama " trouveront la ressource mentale et spirituelle nécessaire pour s'asseoir autour d'une table et dessiner la Côte d’Ivoire de demain. Par ailleurs, les anciens de la FESCI croient fermement que le retour de Laurent Gbagbo "n’est pas contradictoire, mais plutôt une condition nécessaire à la réconciliation nationale".

En outre, les ex-fescistes appellent les "Ivoiriens, en particulier les anciens et actuels militants et dirigeants de la Fesci, les anciens dirigeants et militants du MEECI, la jeunesse de tous les partis politiques, ainsi que les responsables politiques, socioculturels et économiques de notre génération, à se mettre dans une disposition d'esprit favorable à la paix, au dialogue et à la cohésion nationale".

On apprend aussi que dans les prochains jours, par le biais d'un comité de contact, l'UNAFESCI entend rencontrer les anciens fescistes de tous les camps, le comité d'organisation du retour de Gbagbo, mais également les cadres du pouvoir et de l'opposition.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus