Après le retour de Gbagbo à Abidjan, mystère sur le cas Blé Goudé

Blé Goudé, son retour au bercail pas encore d'actualité
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 20 juin 2021 à 14:09 | mis à jour le 20 juin 2021 à 14:09

Contrairement à Laurent Gbagbo, son mentor qui a regagné Abidjan, le 17 juin dernier, Charles Blé Goudé, ancien chef de file des jeunes patriotes ivoiriens, reste toujours coincé à la Haye en dépit de son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI).

Blé Goudé: Le gouvernement ivoirien peine à lui établir un passeport

"Je n'ai toujours pas mon passeport", déclare l'ancien chef de la galaxie patriotique ivoirienne, qui, le 19 avril dernier, rassurait que la Cour pénale internationale, s'était engagée à l'aider à obtenir un passeport.

Presque trois mois après, Charles Blé Goudé reste toujours coincé à la Haye, en attendant une décision favorable des autorités ivoiriennes. Pour autant, l'ancien codétenu de Laurent Gbagbo n'en demeure pas inquiet. Lui qui, durant, ses sept années de sejour carcéral, a appris " la patience".

Patrice Saraka, secrétaire général du COJEP, son parti politique, rassure que la procédure relative à la délivrance d''un passeport à Charles Blé Goudé, suit son cours. " Quand le passeport sera délivré, nous pourrons entrer dans la phase opérationnelle", dit-il.

Patrice Saraka ajoute que des représentants de l’ancien chef des Jeunes patriotes ont eu des rencontres préliminaires avec le ministre en charge de la Réconciliation, Bertin Konan Kouadio.

Le mercredi 7 avril dernier, soit une semaine après l'acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le président de la République, Alassane Ouattara, a donné son quitus pour le retour au bercail des deux Ivoiriens.

Si la demande de Gbagbo, de regagner la Côte d'Ivoire a été traitée avec célérité, le cas de Charles Blé Goudé tarde encore à connaître un dénouement heureux. "Le cas Blé Goudé n'est pas une préoccupation au sommet de l'Etat", tente de rassurer le gouvernement.

Arrêté en 2013 au Ghana, Blé Goudé avait été transféré à la CPI à La Haye en 2014 pour y être jugé pour crimes contre l'humanité aux côtés de Laurent Gbagbo, pour des faits liés à la crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3000 morts en Côte d'Ivoire.

Acquitté, Charles Blé Goudé reste tout de même visé par une condamnation par contumace à 20 ans de prison, prononcée l'an dernier par la justice ivoirienne.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus