Poésie: Les ‘’Délires d’un soliste’’ de Raymond Naon dans les rayons

Raymond Naon dédicace son oeuvre ‘’Délires d’un soliste’’ le vendredi 25 juin 2021
Par David Yala
Publié le 23 juin 2021 à 16:50 | mis à jour le 23 juin 2021 à 16:58

Juriste de formation, Raymond Naon vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc avec la parution de son tout premier ouvrage littéraire dénommé ‘’Délires d’un soliste’’, un recueil de poèmes qui sera dédicacé le vendredi 25 juin 2021, à l’hôtel Novotel d’Abidjan-Plateau.

Raymond Naon dédicace son oeuvre ‘’Délires d’un soliste’’ le vendredi 25 juin 2021

D’ordinaire, un Directeur des Ressources humaines ne s’intéresse à l’écriture qu’à ce qui touche le management relatant des expériences de gestion des hommes. Lui, il ne s’en éloigne pas, mais a décidé d’utiliser une autre méthode de management qui lui semble sans doute la plus appropriée. A savoir éduquer la masse toujours par le partage d’expériences, mais surtout de son vécu pour créer des modèles par des proses. C’est ce que Raymond Naon a fait. Lui qui est désormais l’auteur d’une œuvre intitulée ‘’Délires d’un soliste’’, recueil de poèmes qui sera dédicacé le vendredi 25 juin 2021, à l’hôtel Novotel d’Abidjan Plateau. ‘’Délires d’un soliste’’, un coup d’essai, un coup de maître ? Chacun pourra en juger.

Mais, pour ses premières lettres couchées sur les 108 pages de son œuvre, Raymond Naon n’est pas loin du succès rêvé des mélodies et des sons par les lettres. Le juriste est sorti du temple de Thémis pour se joindre aux adeptes des muses et des sonorités de la poésie par la prose qui élève et alimente l’âme pour la délivrer de la solitude. Tant ses vers emportent au monde ses témoignages et lui ouvre désormais les portes du panthéon des immortels. ‘’Délires d’un soliste’’ se laisse parcourir aisément à travers ses quatre temps, communément appelés par l’auteur les parties, que sont les ‘’Moments’’, les ‘‘Personnes’’, les ‘’Lieux’’, avant les ‘’Délires’’.

C’est un condensé de vécus qui traversent à la fois le temps et l’espace, et allie à ces deux grandes entités, l’Homme. C’est-à-dire la créature de Dieu qui définit le temps et dimensionne l’espace. A la poésie évasion, Raymond NAON allie le réalisme, lyrisme, muse et spiritualité. Des faits du quotidien, transcendés en des mots sonorisés qui conduisent à la fois au plaisir de la narration que de la cognition. Un trait particulier chez l’auteur qui fait dire au préfacier de l’œuvre, un éminent homme de lettre et de culture, ceci : « Le titre de ce recueil nous plonge dans d’innombrables questionnements. C’est sûr que certains penseront à des réflexions abstraites dépourvues de sens d’intérêt. Détrompez-vous. Nous sommes bien dans la réalité… ».

‘’Une journée’’, ‘’L’élève et les profs’’, ‘’Envers et contre tous’’ ou ‘’Mon âme’’ sont quelques unes de ces réalités qui vous plongent dans l’abyssale profondeur de la vie de l’auteur, puisant dans ces moments où l’on s’incruste plutôt de se livrer. Mais, comme une bulle, Raymond NAON éclate la gibecière de ses secrets longtemps gardés. L’enfant, l’élève, le travailleur, le DRH, l’époux, le père ou le frère se révèle tel un soleil levant, pour éveiller le monde, son monde. Une belle œuvre à découvrir et à explorer pour en tirer des leçons, des leçons de vie en partage avec soi et les siens pour une Afrique qui se bat, une Afrique qui avance avec un Africain debout comme Raymond NAON qui se voue à cette cause.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus