Relégation de l’Africa Sports en Ligue 2: Deli Simon "C’est dommage"

Deli Simon: ‘’Ce sont ceux qui sont à la tête du club qui refusent que l’Africa évolue‘’
Par Mael Espoir
Publié le 25 juin 2021 à 20:28 | mis à jour le 25 juin 2021 à 20:29

L’international ivoirien et ancien défenseur de l’Africa Sports, Deli Simon, s’est prononcé sur la triste réalité vécue par l’Africa Sports cette saison.

Deli Simon: ‘’Ce sont ceux qui sont à la tête du club qui refusent que l’Africa évolue‘’

L’Africa Sports a présenté un triste visage tout au long de la dernière saison. Les deux dirigeants autoproclamés du club, que sont Antoine Bahi et Alexis Vagba, n’ont jamais trouvé de terrain d’entente. Les joueurs et autres encadreurs se sont plaints des nombreux mois de salaires impayés. Le comité de normalisation installé à la tête du club n’a rien pu faire pour empêcher la relégation de ce prestigieux club ivoirien en deuxième division.

Pour Deli Simon, international ivoirien, évolue au Slavia Prague en République Tchèque, si l’Africa est aujourd’hui relégué en deuxième division, c’est tout simplement à cause de ses dirigeants qui, selon lui, n’ont jamais pensé aux intérêts du club. ‘’C’est dommage pour un grand club comme l’Africa Sports. C’est même écœurant de voir que ce club soit plongé dans cette galère là. Qu’est-ce qu’on peut faire pour aider le Club ? Je pense que ce sont ceux qui sont à la tête du club qui refusent que l’Africa évolue. Quand on se dit dirigeant de club, on met les intérêts de ce club au-dessus de toute chose‘’, a-t-il indiqué à Supersport.

Puis d’ajouter: ‘’Quand tu regardes aujourd’hui la situation de l’Africa, on assiste à une guerre de clans. Tant qu’il y aura cette guerre de clans et peu importe celui qui viendra à la tête du club, l’Africa n’évoluera pas. On parle de relégation de l’Africa Sports, je pense que c’est quelque chose qui ne concorde pas. J’ai mal parce que c’est un club qui m’a fait connaître, c’est un club que j’ai toujours aimé. On espère que le futur sera meilleur pour le club, pour le bonheur de ces supporters qui ont toujours été là‘’, a-t-il espéré.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus