Le Togo inaugure la plus grande centrale solaire en Afrique de l'Ouest

Centrale solaire
Par Eugène SAHI
Publié le 26 juin 2021 à 00:25 | mis à jour le 26 juin 2021 à 00:25

Inauguration de la centrale solaire de Blitta au Togo, l’équivalent de 143 terrains de football pour 50 mégawatts. Les autorités togolaises avaient lancé le 3 février 2020, les travaux de construction d'​une centrale solaire photovoltaïque à Blitta, ville située à 270 km de Lomé.

Blitta, la centrale solaire qui vaut 143 terrains de football

Construite par une filiale togolaise d'AMEA Power, géant des Emirats arabes unis, le Togo dispose désormais d’une nouvelle centrale solaire photovoltaïque au nord de Lomé, le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a officiellement inauguré mardi l’infrastructure, en présence des membres du Gouvernement et de nombreux officiels.

Baptisée "Sheikh Mohamed Bin Zayed" (nom du prince héritier d'Abou Dabi), elle a été financée à plus de 35 milliards de francs CFA (53 356 millions d'euros) par des prêts concessionnels de la Banque ouest africaine de Développement (BOAD) et par le fonds d'Abu Dhabi Fund pour le Développement (ADFD).

Au moins 123 344 panneaux couvrent près de 92 hectares, un projet se veut également éco responsable, puisqu’il permettra d’économiser plus d’un million de tonnes de CO2, tout le long de sa durée d’activité.

Vers l’électricité pour tous

Pour le gouvernement qui a mis en service il y a deux mois une autre infrastructure énergétique de grande puissance, c’est une nouvelle matérialisation des ambitions du pays : “Notre ambition est de faciliter un accès universel à l'électricité et de desservir tous les ménages togolais en énergie propre et renouvelable”, a indiqué le Chef de l’Etat, rappelant la volonté du Togo d’augmenter progressivement le taux d’électrification (urbaine comme rurale), et de s’assurer une stabilité et une autonomie énergétique à l’horizon 2030.

futures centrales solaires à Sokodé et à Kara

Deux autres projets sont sur le point d'être lancés, d’une puissance comprise entre 60 et 80 MWc, ils seront financés par la filiale de la Banque mondiale responsable du financement du secteur privé. Ces futures centrales solaires (à Sokodé et à Kara) permettront de porter à 50%, la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national.

Des mini-réseaux solaires vont également équiper 317 localités rurales pour un ensemble de 45 000 clients. Le Togo vise 75% d’électrification à l'horizon 2025 et 100% en 2030.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus