Togo: Décès d'El-Hadj Abass Bonfoh, ancien Président de la République

 El-Hadj Abass Bonfoh
Par Eugène SAHI
Publié le 30 juin 2021 à 13:20 | mis à jour le 30 juin 2021 à 13:20

Mort de El-Hadj Abass Bonfoh, président intérimaire de la République Togolaise en 2005. L’ex président de l’Assemblée nationale est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 73 ans.

Abass Bonfoh a rejoint son mentor Gnassingbé Eyadema

El-Hadj Abbas Bonfoh, né le 23 novembre 1948 à Kabou, un village de la préfecture de Bassar, avait été celui qui a assuré l'intérim entre le 25 février et le 4 mai 2005 au Togo.

Ce proche du président Gnassingbé Eyadema qui avait succédé en 2005 à Faure Gnassingbé, est décédé des suites d' une courte maladie, ont annoncé des proches de la famille.

Pour légaliser l’installation de Faure Gnassingbé, les députés avaient démis le président de l’Assemblée nationale, Fambaré Natchaba Ouattara, au lendemain de la mort du président Gnassingbé Eyadéma, le 5 février 2005, et élu à sa place Faure Gnassingbé, entraînant automatiquement sa nomination à la tête de l’Etat.

Resté au perchoir togolais de 2005 à 2013 avant de céder son fauteuil à Dama Dramani, El-Hadj Abbas Bonfoh a commencé sa carrière professionnelle dans l’éducation physique et sportive. Il a fini par gagner la confiance de ses barons qui lui ont permis de faire preuve de son efficacité dans des fonctions d’abord au poste de Directeur général de la planification puis au sein de l’Assemblée nationale.

M. Bonfoh fut élu député en 1999 et a accédé à la vice-présidence de l’Assemblée nationale en 2002, le président à l’époque étant Fambaré Ouattara Natchaba.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus