Togo : Les autorités en guerre contre le commerce illicite

Togo : les autorités en guerre contre le commerce illicite
Par K. Richard Kouassi
Publié le 01 juillet 2021 à 12:59 | mis à jour le 01 juillet 2021 à 13:16

Le gouvernement du Togo a déclaré la guerre contre le commerce illicite dans le pays. Et pour ce faire, Essien Kwawo, le commissaire des impôts de l'Office togolais des recettes (OTR), a reçu un lot de matériels devant servir au contrôle de marquage des produits. C'était le lundi 28 juin 2021 à Lomé.

Togo : Début de l'opération de contrôle de marquage des produits

Lundi 28 juin 2021, à Lomé, le premier responsable des impôts de l'Office togolais des recettes (OTR) a réceptionné du matériel destiné au contrôle de marquage des produits. Le commissaire Essien Kwawo a profité de l'occasion pour annoncer le début de l'opération de contrôle de marquage des produits.

Les dirigeants du Togo ont pris cette mesure en vue de lutter contre le commerce illicite, mais également freiner la sous-déclaration, la sous-évaluation et la contrebande, rapporte le site Icilome.

Notre confrère précise que l'opération vise l'eau, les jus de fruits, le whisky, le vin, les cigarettes, la bière et le champagne. Le contrôle va s'effectuer au niveau des postes-frontière, dans les magasins et les marchés.

Selon le commissaire des impôts de l'Office togolais des recettes, l'opération de contrôle de marquage des produits est dans l'intérêt des Togolais, car "elle mettra fin aux pratiques commerciales illicites".

Il faut noter que pour l'exécution de l'opération de marquage, les agents utiliseront un logiciel capable de vérifier l'authenticité des vignettes fiscales obligatoires portant sur les produits concernés. Ils pourront aussi bénéficier des technologies de sécurité matérielle et digitale de Solution automatisée de marque (SAM) qui a développé le matériel réceptionné par le commissaire Essien Kwawo.

C'est en août 2020 que le Togo a pris la décision d'appliquer le SAM qui a entre autres objectifs, combattre le commerce illicite, maximiser le recouvrement des recettes, suivre la production de certains produits et simplifier la collecte des taxes.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus