Hausse du prix des denrées : Patrick Achi tape du poing sur la table

Hausse du prix des denrées : Patrick Achi tape du poing sur la table
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 juillet 2021 à 18:33 | mis à jour le 15 juillet 2021 à 15:12

Patrick Achi vient de lever le ton face à la hausse des denrées de première nécessité. Le Premier ministre ivoirien a dénoncé l'augmentation de "façon inconsidérée" pratiquée par certains commerçants. Il s'exprimait le vendredi 2 juillet 2021 à l'occasion de la reprise des activités du Conseil national de lutte contre la vie chère.

Patrick Achi dénonce l'envolée des prix de certaines denrées alimentaires

Après un moment d'interruption, le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC) reprend ses activités. L'information a été livrée le vendredi 2 juillet 2021 par Patrick Achi. Le Premier ministre a vigoureusement dénoncé la "hausse incontrôlée" des prix des produits de première nécessité. "Depuis quelques semaines, on assiste à une envolée des prix de certaines denrées sur le marché en particulier quelques fois des denrées de première nécessité qui font que les populations se sentent en difficultés, de plus en plus", a fustigé le chef du gouvernement.

Poursuivant, le successeur de feu Hamed Bakayoko a laissé entendre qu' "on ne peut pas sans fondement réel se mettre à augmenter de façon inconsidérée les prix des produits de première nécessité", a rapporté l'AIP (Agence ivoirienne de presse). L'ancien secrétaire général de la présidence de la République a aussi révélé que "malgré les efforts de l’Etat pour amoindrir l’impact de la crise énergétique, des gens profitent pour saboter tout ce travail".

Patrick Achi ne s'est pas contenté de dénoncer la hausse des denrées alimentaires. Il a fait savoir que les acteurs économiques seront convoqués pour des rencontres sectorielles au cours desquelles des discussions vont être menées pour la réduction de la vie des Ivoiriens. "Nous donnons un signal et rassurons les populations", a dit le Premier ministre, non sans assurer que le gouvernement met tout en oeuvre pour leur bonheur. "Nous ne sommes pas loin d’elles, nous ne sommes pas ignorants sur ces sujets et nous travaillons", a-t-il déclaré.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus