Man: Diomandé Vagondo aux petits soins des femmes de Gbatongouin

Man: Vagondo Diomandé pour l'autonomisation des femmes de Gbatongouin
Par Mael Espoir
Publié le 05 juillet 2021 à 09:08 | mis à jour le 05 juillet 2021 à 09:08

Gbatongouin est une localité de la sous-préfecture de Man, dans la région du Tonkpi. Cette bourgade a abrité, Samedi 4 Juillet, une cérémonie d'appui à la femme DAN et à son autonomisation.

Man: Vagondo Diomandé pour l'autonomisation des femmes de Gbatongouin

Sous l'auspice de Madame la Sous-préfète centrale de Man, les femmes de Gbatongouin ont fédéré leurs actions au sein d'une fédération des associations des femmes en vue de leur autonomisation. Désormais, c'est chose possible avec le parrainage du ministre de la sécurité et de l'intérieur.

Les femmes-membres de l'association ZRAN-NOUIN de Gbatongouin, initiatrices du projet, ont dans un souci de solidarité, appelé leurs consœurs à l'unité. Message bien perçu par le Parrain, le général Vagondo Diomandé qui, se réjouissant de pareille initiative, a accepté dare-dare leur demande de parrainage.

Devant un parterre de personnalités, chefs coutumiers et représentants de la société civile, Gonto Koui Pélagie, représentant le Parrain, a livré à l'auditoire un message fort à l'endroit des mamans en vue d'une cohésion nécessaire à tout début de développement car, dira-t-elle, « une femme autonome est indépendante. Ainsi elle devient une chance pour la famille »

Annoncé en messie d'un Tonkpi en souffrance, le Général Corps d'armée, Vagondo Diomandé, a su combler ses mamans et sœurs de la grande Sous-préfecture de Man par des dons impressionnants : la somme d'un million, une décortiqueuse et 3 broyeuses, donnant ainsi du sourire aux unes et aux autres.

D'autres personnalités, à l'instar du maire Aboubacar Fonana et du Dr André TIA ont su, par leur présence et dons divers par endroits, témoigner leur soutien à l'œuvre du ministre de la Sécurité.

« Nous sommes plus que rassurées de sortir nos familles de la pauvreté avec l'appui du Général Diomandé Vagondo, digne fils du Tonkpi, l'Anader et nos élus locaux. Notre frère, le ministre Vagondo nous garantit une suite heureuse. Et nous le savons bien capable ! », se réjouit Madame SEU Guedé, présidente de la nouvelle société coopérative mise sur pied.

Dans une ambiance festive, élus, cadres et femmes de la sous-préfecture de Man se sont laissés entraîner dans un élan de joie et de convivialité.

Une Correspondance de

Sony WAGONDA


Afficher les commentaires
Articles les plus lus