Tchad: Dans les coulisses de la rencontre Macron - Mahamat Deby

Coopération : Paris annonce une nouvelle aide budgétaire pour le Tchad
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 06 juillet 2021 à 12:06 | mis à jour le 06 juillet 2021 à 12:08

Mahamat Idriss Deby Itno, chef de la junte militaire au pouvoir au Tchad, a été reçu en audience, lundi 5 juillet 2021, par son homologue français, Emmanuel Macron.

Coopération : Paris annonce une nouvelle aide budgétaire pour le Tchad

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a reçu en audience, lundi, Mahamat Idriss Deby, son homologue en charge de la transition militaire au Tchad. Plusieurs sujets chauds du moment ont meublé la rencontre entre les deux hommes. Notamment la question des avancées de la transition que la France et l' Union africaine veulent "inclusive, apaisée et réussie" et la "lutte contre le terrorisme". Pour accompagner son partenaire tchadien, l'État français a fait l'annonce d'une nouvelle aide budgétaire en vue d'aider les nouvelles autorités tchadiennes à réussir cette mission de transition.

De son côté, le chef de l'Etat tchadien a indiqué que sans le soutien de la communauté internationale, il serait difficile, voire impossible pour le Tchad de respecter le délai maximum de 18 mois, fixé pour la conduite de la transition. Autre sujet évoqué par les deux hommes lors de cette rencontre, c'est le contexte sécuritaire dans la région du Sahel. Le président Emmanuel Macron a salué le maintien par le Tchad de «ses engagements internationaux en particulier dans le cadre du G5 Sahel ».

Sur la question de la lutte contre le terrorisme, les deux présidents ont souligné la nécessité de doter la force conjointe du G5 Sahel, d'un financement pérenne et le passage de cette force sous chapitre 7 des Nations Unies. La pandémie du Covid-19, l’attaque de Sourou à la frontière centrafricaine - condamnée par le président Macron - et l’encadrement du départ des mercenaires de Libye, ont aussi été abordés. Dans l'ensemble, le gouvernement tchadien est satisfait de l'issue de cette première visite du président Mahamat Idriss Deby à l'Élysée. « On est très satisfait car on craignait que nos partenaires français soient arc-boutés sur ce sujet », confie un officiel tchadien à RFI.

Ce dernier ajoute que la raison principale de la présence du chef de l' Etat tchadien à Paris, s'explique par des raisons budgétaires. "Les caisses de l' Etat sont pratiquement vides. L'aide budgétaire promis par le président Emmanuel Macron, va nous permettre de redémarrer l' économie et de faire face aux échéances qui nous attendent", s'est réjoui le porte-parole du gouvernement tchadien, Abdelrahmane Koulamala.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus