Côte d'Ivoire: Un proche de Nady Bamba nommé Dircab de Gbagbo

Emmanuel Ackah (proche de Nady Bamba) nommé directeur de cabinet de Laurent Gbagbo
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 juillet 2021 à 12:38 | mis à jour le 15 juillet 2021 à 12:46

Emmanuel Ackah, ex-ambassadeur de Côte d'Ivoire au Ghana et proche de Nady Bamba, la seconde épouse de l'ex-président ivoirien, a été nommé directeur de cabinet de Laurent Gbagbo.

Emmanuel Ackah (proche de Nady Bamba) nommé directeur de cabinet de Laurent Gbagbo

Emmanuel Auguste Ackah est le nouveau directeur de cabinet de Laurent Gbagbo. Le Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par l'ex-chef de l' Etat ivoirien, a rendu publique la décision, mercredi 14 juillet 2021 dans une correspondance signée de son secrétaire général, Dr Assoa Adou.

L'ancien diplomate remplace ainsi à ce poste, Kouyo Téa Narcisse, l'ex-président du mythique club de football ivoirien, Africa sports d' Abidjan, affecté aux fonctions de directeur de protocole. La nomination du sieur Emmanuel Ackah, intervient moins d'un mois après le retour en Côte d'Ivoire de Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la CPI, des accusations de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Le nouveau promu est en effet le fils d'un influent chef d'église en Côte d'Ivoire et ami de jeunesse de Laurent Gbagbo.

Qui est Emmanuel Ackah, nouveau directeur de cabinet de Laurent Gbagbo?

Selon le site d'informations Connectionivoirienne, Emmanuel Ackah a su maintenir des liens étroits avec Laurent et Simone Gbagbo (tout comme certains de ses frères et sœurs de la fratrie Ackah) au point où, lorsque le président du FPI accède au pouvoir en 2000, il le nomme ambassadeur de Côte d'Ivoire au Ghana, pour ses bonnes connexions dans ce pays frontalier. L’homme d’affaires prospère qu’il fut un moment, n’était point un diplomate de carrière au moment de sa nomination comme ambassadeur.

Selon le média, Emmanuel Ackah se serait ensuite rapproché de Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo à qui il rendait souvent visite à la prison de la Cour pénale internationale (CPI) à Scheveningen à La Haye.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus