KKB : "Je ne me reconnais ni dans les propos qui me sont attribués..."

Affaire KKB répond à Bictogo : Le ministre de la Réconciliation dément
Par K. Richard Kouassi
Publié le 16 juillet 2021 à 17:42 | mis à jour le 16 juillet 2021 à 18:02

Kouadio Konan Bertin dit KKB a-t-il réellement apporté la réplique à Adama Bictogo après la sortie du directeur exécutif du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) contre Laurent Gbagbo ? Dans un communiqué, le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale dément formellement.

Affaire KKB répond à Bictogo : Le ministre de la Réconciliation dément

Au lendemain de la visite de Laurent Gbagbo à Daoukro auprès d'Henri Konan Bédié, Adama Bictogo s'est exprimé devant la presse. Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix a craché ses vérités aux deux anciens présidents ivoiriens qui ont tissé une alliance contre Alassane Ouattara.

Après cette sortie de l'ex-ministre de l'Intégration africaine, un article de presse a laissé entendre que Kouadio Konan Bertin (KKB) a répondu au patron du groupe SNEDAI. Dans un communiqué, le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale a démenti cette allégation. Voici l'intégralité des propos de KKB :

Un article de presse a laissé entendre que j’aurais répondu "en filigrane à Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP" sur le contenu de sa conférence de presse du 12 juillet 2021.

Malgré toute la considération que je dois aux femmes et aux hommes des médias que je considère comme des partenaires à part entière de la réconciliation nationale, je ne me reconnais ni dans les propos qui me sont attribués, encore moins dans l’interprétation qui en est faite.

Le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale n’a pas vocation à recadrer, à sermonner ou à juger. Ma mission est de rapprocher, de concilier et d’être engagé résolument dans la fabrique de la paix.

Je suis au service de la paix dans une Côte d’Ivoire qui aspire à plus de stabilité afin de poursuivre sa marche vers le développement.

Dans cette optique, il me plait d’en appeler au sens des responsabilités des journalistes pour que leurs plumes ne compliquent davantage ma mission.


KOUADIO KONAN Bertin

Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion nationale


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus