Tunisie : 17 migrants meurent dans un naufrage

Tunisie : 17 migrants meurent noyés dans un naufrage
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 juillet 2021 à 17:21 | mis à jour le 22 juillet 2021 à 17:38

Selon le Croissant-Rouge tunisien, dix-sept migrants en provenance des côtes libyennes ont péri dans un naufrage au large de la Tunisie. Les migrants étaient originaires de la Syrie, de l'Égypte, du Soudan, de l'Érythrée, du Mali et du Bangladesh.

Tunisie : Un nouveau naufrage signalé, dix-sept morts

L'information a été livrée par le Croissant-Rouge tunisien. Dix-sept migrants en provenance des côtes libyennes sont morts dans le naufrage de leur canot au large de la Tunsie. "Une autre tragédie @#Mediterranean Mer. Au moins 17 migrants se sont noyés dans un naufrage #Tunisia alors qu'ils tentaient de traverser pour #Italy de #Libya . Plus de 160 ont été sauvés par les garde-côtes. Le Croissant-Rouge tunisien leur a fourni une aide alimentaire et médicale", a déclaré l'organisation sur son compte Twitter.

Mongi Selim, le chef de l'organe subsidiaire du Croissant Rouge dans le gouvernorat de Medenine (sud-est), a laissé entendre, dans un communiqué, que la marine de la Tunisie, appuyée par les unités maritimes libyennes, a pu sauver 366 migrants. "On est actuellement à la recherche d'un endroit pour ces migrants, afin de les soumettre à une quarantaine, tandis que les dépouilles des victimes seront transférées à l'hôpital du gouvernorat de Gabès (sud) pour enregistrer leur ADN avant inhumation", a-t-il poursuivi.

Selon lui, ce sont au total 400 personnes qui se trouvaient à bord du bateau et les dépouilles des dix-sept migrants décédés ont été repêchées. Ils ont perdu la vie à la suite de "suffocation due à la fumée du moteur après une avarie survenue en pleine mer". Début juillet, des migrants ont péri dans le naufrage de leur bateau au large des côtes d'El Aouabed (sud de la Tunisie).

"Des unités navales de la Garde nationale ont récupéré, dans les journées du mercredi et du jeudi, 8 corps au large des côtes d'El Aouabed dans le gouvernorat de Sfax (sud). Les unités navales ont pu secourir 46 migrants irréguliers de nationalités africaines (qu’il n’a pas précisées) après l’avarie qui a affecté leur embarcation au large de Sidi Mansour dans le gouvernorat de Sfax (sud)", s'était exprimé Houcemeddine Jebabli, le porte-parole de la direction générale de la garde nationale, le colonel , a livré de plus amples précisions sur ce drame.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus