Marie-Carine Bladi demande de dissoudre le Sénat et la vice-présidence

Cherté de la vie, cohésion sociale : Carine Bladi lance l'initiative
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 juillet 2021 à 19:56 | mis à jour le 22 juillet 2021 à 19:56

Présidente du parti Nouvel ivoirien, Côte d’Ivoire nouvelle (NICIN), Marie-Carine Bladi entend œuvrer pour une « Côte d’Ivoire meilleure ». Dans ce sens, elle a lancé l’initiative "Changer1Jour" pour inviter les Ivoiriens et la classe politique à adopter de nouvelles habitudes.

Marie-Carine Bladi: "Nos populations ne doivent plus subir le chantage politique qui a cours depuis de longues années"

Dans le cadre de l' Initiative "Changer1Jour", lancée le 21 juillet 2021, Marie Carine Bladi a interpellé les Ivoiriens de toutes les couches socio-professionnelles sur la nécessité de fournir chaque jour des efforts afin de faire tomber une des tares de notre société. Pour la présidente de Nouvel Ivoirien, Nouvelle Côte d'Ivoire (NICIN), les récentes augmentations inexpliquées des prix des produits de première nécessité, imposent une réaction et une mobilisation de l’ensemble du pays, à commencer par sa classe dirigeante.

Marie Carine Bladi exhorte le président Alassane Ouattara à œuvrer à "réduire le train de vie de l' Etat". " Nos populations souffrent et des institutions telles que le Sénat, la vice-présidence et plus récemment les ministres-gouverneurs apparaissent clairement comme des structures budgétivores et inutiles dont il faudra se passer. Le NICIN appelle à leur dissolution. Changer1Jour, c’est aussi se départir des calculs politiques, du besoin de récompenser les proches pour penser exclusivement au bien-être des Ivoiriens", a appelé la présidente du NICIN.

" Nos populations ne doivent plus subir le chantage politique qui a cours depuis de longues années dans notre pays. La Côte d’Ivoire ne doit vivre au gré des humeurs d’une certaine classe politique qui utilise des questions sensibles telles que les conditions des populations et la réconciliation nationale pour servir des intérêts purement politiques", a-t-elle poursuivi.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus