Plusieurs jeunes filles aveugles initiées à la pratique du sport

Ce qui s’est passé samedi à l’institut des aveugles
Par Mael Espoir
Publié le 26 juillet 2021 à 19:23 | mis à jour le 26 juillet 2021 à 19:23

Plusieurs jeunes filles aveugles et malvoyantes ont été initiées à la pratique du sport, samedi dernier, au complexe sportive de l'institut national pour la promotion des Aveugles dans la commune de Yopougon.

Ce qui s’est passé samedi à l’institut des aveugles

Le projet inclusif initié par la Fédération ivoirienne des sports pour aveugles et malvoyants (Fisma), est rentré dans sa phase active le samedi 24 juillet 2021 au complexe sportif de l'institut national pour la promotion des Aveugles, dans la commune de Yopougon. Elles sont 13 filles qui ont participé à la séance d'initiation à plusieurs disciplines sportives. Notamment le goalball, l’athlétisme et le lancer de poids. Touré Mamadou, représentant le ministre des sports, a encouragé les filles à se donner corps et âmes pour un meilleur apprentissage.

'' Le sport est facteur d'épanouissement. A travers le sport, vous pourrez vous réaliser. Que votre handicap ne soit pas un obstacle. Vous pouvez vaincre le handicap par le sport. A la Fisma, perdre la vue n'est pas perdre la vie'', a-t-il déclaré. Notons que le projet inclusif a été lancé officiellement le 10 juillet 2021. Selon Fernand Kra, président de la Fédération ivoirienne des sports pour aveugles et malvoyants, le projet durera trois mois.

Il a débuté le 02 juillet dernier et prendra fin le 02 octobre prochain. La mise en œuvre se fera en deux phases. Il s’agira d’abord de recenser des femmes malvoyantes et aveugles dans le district d’Abidjan. Ensuite, les initier à la pratique du sport. Notamment dans les disciplines de l’athlétisme, du Goalball (Volley-ball pour aveugles et malvoyants) et du CECIFOOT (Football). Elles bénéficieront en plus d’un suivi médical, d’une formation professionnelle…

Ce projet est financé à hauteur de 6 millions de Fcfa par la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES). Ce projet a été retenu à l’issue d’un appel d’offre lancé par la CONFEJES à l’endroit des Associations sportives. Le projet de la FISMA a été retenu au même titre que 13 autres projets.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus