Après la lettre de Bédié à Ouattara, N'Dri Narcisse (son Dir. Cab) libéré

N'Dri Narcisse, Directeur de cabinet de Bédié, libéré
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 06 août 2021 à 17:20 | mis à jour le 06 août 2021 à 17:20

Comme souhaité par Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et bien d'acteurs politiques, des détenus d'opinions, dont N'Dri Narcisse, sont en train d'être progressivement libérés.

Avec N'Dri Narcisse et 5 autres, la Libération des détenus d'opinion a débuté

27 juillet 2021, lors de la rencontre au palais présidentiel d'Abidjan Plateau, Laurent Gbagbo avait plaidé auprès d'Alassane Ouattara, la libération des détenus d'opinion incarcérés depuis la crise postélectorale de 2010-2011. « J’ai dit au Président de faire tout ce qu’il peut pour les libérer. Le Président a les moyens de les libérer. Mais c’est lui qui juge de l’opportunité », avait déclaré l'ancien pensionnaire de la cellule 32 du pénitencier de Scheveningen, avant d'ajouter : « J’ai surtout parlé des prisonniers qui sont en prison depuis 2010. J’étais leur chef de file, et moi je suis dehors. »

Dans la même veine, Henri Konan Bédié a adressé, le 5 août 2021, un courrier au Président Ouattara, afin de l'appeler également à la libération des prisonniers. « Je vous demande de prendre, par une volonté politique forte, le leadership du processus de réconciliation nationale, par la libération générale des prisonniers des crises sociales que nous avons subies. »

Les requêtes des anciens présidents ivoiriens à leur successeur à la présidence ivoirienne sont finalement en train d'avoir leur pesant d'or, d'autant plus que le Président Ouattara s'est dit favorable à la libération de certains prisonniers.

D'ailleurs avant le discours à la Nation, ce 6 août 2021, veille de la célébration du 61e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, du président ivoirien, nous apprenons que la libération des détenus d'opinion a débuté par l'élargissement de N'Dri Narcisse, Directeur de cabinet d'Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Aguédé Paulin, jeune cadre Ébrié et PDG de ACI immobilier, ainsi que quatre autres personnes ont reçu la notification de libération par le parquet.

En attendant le discours d'ADO, nous pouvons affirmer de façon péremptoire que d'autres libérations sont en téléchargement en vue de décrisper davantage le climat sociopolitique pour amorcer la réconciliation nationale.

À noter que N'Dri Narcisse avait été arrêté, le 03 novembre 2020, en même temps que Maurice Kakou Guikahué, à la résidence du Président Bédié, à Cocody.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus