Côte d'Ivoire: Gbagbo abandonne le FPI aux mains d'Affi N'guessan

Réunification du FPI : Laurent Gbagbo a pris une décision
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 09 août 2021 à 17:19 | mis à jour le 09 août 2021 à 17:28

Plus question d'une quelconque réunification du Front populaire ivoirien (FPI). Laurent Gbagbo, président de la branche contestée par l'ex-Premier ministre ivoirien, Pascal Affi N'guessan, a décidé de créer un nouveau parti politique et de laisser le FPI à Affi N'guessan.

Gbagbo: "On ne peut rien faire avec Affi"

"Je propose au comité central de laisser Affi avec l'enveloppe, nous allons créer notre parti", a déclaré l'ancien chef de l' Etat ivoirien devant les organes du FPI et de EDS réunis en comité central extraordinaire ce lundi au Palais de la Culture. Dans ses propos, l'époux de Simone Gbagbo est revenu sur le contenu de sa rencontre des 3 et 4 janvier 2020 à Bruxelles avec son ancien Premier ministre.

" Affi a parlé et a sorti un document où il posait des revendications le concernant : il donne le parti et il devient 1er Vice-President assurant l’intérim totalement. Je l’écoutais. On dirait que ce n’est pas du FPI qu’il s’agissait. Ma décision était : on ne peut rien faire avec Affi ", a relaté Laurent Gbagbo. " Si un jour Dieu le visite, il laissera tomber sa proie, mais il n’a pas changé", a-t-il dit du député de Bongouanou. La proposition de Laurent Gbagbo, de créer un nouveau parti, si elle était entérinée par le Comité central, viendra définitivement mettre fin à la crise qui mine le Front populaire ivoirien depuis près de 06 ans.

Le divorce semble donc définitivement consommé entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N'guessan. Le parti s'est en effet engouffré dans une crise de leadership qui dure depuis 6 ans. D'un côté, les inconditionnels de Laurent Gbagbo rentré au pays depuis le 17 juin dernier, après une dizaine d'années passées en détention à la Cour pénale internationale (CPI); et de l'autre, le camp Affi N'guessan qui assure la présidence de la branche légale du parti.

Les nombreuses tentatives visant à concilier les deux bords, n'ont pas obtenu les résultats escomptés. Pire, la hache de guerre a, à nouveau, été déterrée depuis le retour de Laurent Gbagbo. Un comité central du FPI dirigé par Pascal Affi N'guessan, devrait également se tenir le samedi 14 août prochain à Abidjan.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus