Togo : Le corps d'un présumé sorcier retiré de la morgue et brûlé

Togo : Le corps d'un présumé sorcier retiré de la morgue et brûlé
Par K. Richard Kouassi
Publié le 10 août 2021 à 11:58 | mis à jour le 10 août 2021 à 12:02

Une scène horrible a eu lieu le dimanche 8 août au Togo, notamment à Gbalavé-Tsadomé, dans la préfecture de Kloto à l'ouest du pays. Le corps d'un homme accusé de sorcellerie a été retiré de la morgue puis brûlé par une foule en colère, rapporte le quotidien Liberté.

Togo : La dépouille d'un homme brûlée

Kotowa Nukunu pourrait-il avoir le repos éternel ? Cet homme décédé il y a peu a connu un traitement étrange de la part des habitants de Gbalavé-Tsadomé dans la préfecture de Kloto, une localité située à près de 125 km au nord-ouest de Lomé, la capitale du Togo. Le défunt est accusé de pratiquer la sorcellerie et d'avoir ôté la vie à ses semblables.

À en croire le journal Liberté, les autorités coutumières se sont rendues à la morgue pour récupérer le corps de Kotowa Nukunu. Comment en est-on arrivé là ? La suite de l'histoire donne froid dans le dos. Le cadavre a été incinéré afin de faire payer à Kotowa Nukunu tout le mal qu'il aurait commis de son vivant. "Ils disent qu’ils ont consulté le défunt dans l’au-delà. Ce dernier aurait avoué que de son vivant, il avait tué beaucoup de personnes dans la localité. Donc pour qu’il ait la paix, il a demandé d’être brûlé", a rapporté un témoin à notre source.

Toutefois, le média togolais ajoute que Togbui Gadzedo Lucky, le chef du village de Gbalavé-Tsadomé a préféré garder le silence devant cette affaire qui a secoué la localité placée sous son autorité.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus