Bénin: Nouvelle demande de liberté provisoire pour Reckya Madougou

l'opposante Reckya Madougou, en détention depuis mars dernier
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 10 août 2021 à 17:07 | mis à jour le 10 août 2021 à 17:07

Au Bénin, l'opposante Reckya Madougou, en détention depuis mars dernier, clame toujours son innocence face aux accusations "d'association de malfaiteurs et financement du terrorisme", pour lesquelles elle est poursuivie par la justice béninoise.

Bénin: Les avocats de Reckya Madougou vont introduire une nouvelle demande de liberté provisoire

Opposante béninoise placée en détention depuis 6 mois, Reckya Madougou a, à nouveau, comparu le vendredi 6 août dernier devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Face au juge, elle a rejeté toutes les accusations portées contre sa personne. Selon Matin Libre, un média local qui cite Me Renaud Agbodjo, l'un des avocats de l'accusée, joint par Rfi : « Il n’y a pas eu d’éléments objectifs gênants pour remettre en question le fait que madame Reckya Madougou n’a pas participé à la présumée tentative d’assassinat de quelques responsables politiques de Parakou ».

L'avocat révèle que l'opposante dont la candidature à la présidentielle d'avril 2011, a été invalidée, ne se reconnaît toujours pas à travers les faits mis à sa charge : « Madame Reckya Madougou continue de dire ce qu’elle dit toujours, c’est-à-dire qu’elle est étrangère à tout ce que le procureur lui reproche… (c’est-à-dire) d’avoir financé l’assassinat de personnalités politiques. Aucune autre personne, aucun autre co-inculpé ne met en cause madame Reckya Madougou dans cette affaire. La suite, c’est l’instruction qui la déterminera. Après (un nouvel) interrogatoire, si cela devait avoir lieu, nous introduirons une nouvelle demande de mise en liberté provisoire », a fait savoir l'avocat.

Plusieurs personnalités politiques dont l'ex-Première dame Rosine Soglo, ont dénoncé une affaire politique. "Qu’il nous dise clairement que Mme Reckya Madougou dérange parce qu’elle fait une campagne électorale", dixit la députée et ex-Première dame béninoise décédée en juillet dernier.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus