Le Botswana en développement sans tambour, ni trompette

Botswana gaborone, un pays et une capitale qui se développent
Par Gary SLM
Publié le 14 août 2021 à 12:04 | mis à jour le 18 août 2021 à 10:41

Le Botswana, comme le Rwanda de Paul Kagamé, est un des pays d'Afrique résolument engagés vers le développement. Comparé au Portugal, il progresse sans tambour, ni trompette.

Développement en Afrique, le Botswana taille patron

Le Botswana est devenu un des pays les plus développés d’ Afrique noire si ce n’est le premier en constante progression ces dernières années. Comment ? Les matières premières dans ce pays sont interdites d’exportation à l’état brut. Une décision qui oblige à la transformation de chaque matière première sur place avant sa sortie du territoire, ce qui permet au pays d’absorber davantage de valeurs ajoutées.

Cette politique s'est appuyée sur le rang du Botswana au classement des pays producteurs de Diamant. Ce pays africain est en tête de la liste, une position qui lui a permis d’obtenir le déménagement de la bourse de cette matière première d'Anvers à sa capitale GABORONE. Désormais, c’est ce pays africain grand de 581 726 km2 qui fixe le cours du diamant. Une vraie leçon d’économie à la Côte d’Ivoire et au Ghana, deux géants de la production du cacao, qui laissent la bourse de Londres fixer les prix de cette matière première.

Des mesures attractives pour les entrepreneurs

inovation botswana

En plus de bénéficier aujourd’hui des recettes du diamant, le Botswana joue sur un autre tableau pour renforcer son économie. Il encourage l’entrepreneuriat. Tout entrepreneur engagé dans la création d'entreprise peut faire sa déclaration et exercer son activité durant 6 mois avant de déposer les statuts de son entreprise. Un gain de temps donc qui multiplie les initiatives dans ce sens. Et si vous êtes porteur d’un projet d’au moins 50 salariés, l’État Botswanais vous offre les services d’un facilitateur, un chargé de mission venu tout droit de la présidence.

Si le projet est ambitieux avec au moins 1000 employés, l’entreprise bénéficie alors d'un site gratuit offert par l'État pour 10 ans. Ces mesures ont pour but d’encourager l’installation d’entreprise étrangère sur le sol Botswanais. Des mesures simples, mais efficaces qui amènent de grands groupes à se faire la concurrence par leur implantation sur le territoire. Cette mesure de la politique du Président de la République, M. Mokgweetsi Masisi, en fonction depuis 2018 - après avoir été vice-président de 2014 à 2018, réduit fortement le taux de chômage.

Ce 144e pays au classement des pays par population, avec ses 2 317 233 habitants en 2020, devient peu à peu la fierté régionale. Les recettes de ces dernières années permettent à l’État d’invertir dans l’éducation. Des étudiants boursiers perçoivent parfois entre 100 000F à 150000F par mois en fonction de leur cursus. Il faut noter que dans ce pays, l’université est gratuite. Dès qu’un étudiant termine son cursus avec un diplôme de l'enseignement supérieur qui le prédestine à un emploi, aussi bien dans la fonction publique que dans le privé, l’État est obligé de lui trouver un poste. Le nouveau diplômé sans emploi perçoit autrement une allocation mensuelle jusqu’à son entrée en fonction.

L’État Botswanais investit les secteurs clés pour l’avenir

Tourisme au Botswana

Et comme la santé est la priorité dans tout pays souhaitant construire un développement harmonieux, l’État investit également énormément dans ce secteur. Une grosse partie du budget du pays, juste après l’éducation, est consacré à la santé. Les hôpitaux du Botswanais sont équipés de plateaux techniques de haute performance qui n’envient rien à ceux de pays développés. Les dirigeants de ce pays se soignent donc sur place au contraire de ceux de plusieurs autres pays africains.

Plusieurs grands pays dans le monde construisent leur économie sur le tourisme. Là aussi, le Botswana veut sa part des milliards de dollars dépensés tous les ans par les touristes. Des investissements sont faits pour favoriser le tourisme, mais pas celui de masse. Le tourisme Botswanais est assez sélectif, car les dirigeants se soucient aussi de la préservation de l'environnement. L'Afrique du Sud, qui est le géant en matière de Safari, a désormais du souci à se faire. Les circuits touristiques Botswanais sont de plus en plus appréciés par les touristes fortunés.

Démocratie et lutte contre la corruption, Gaborone force le respect

Botswana : tableau du classement des pays africains sur la corruption

Démocratiquement, ce pays ne fait pas la une des médias raffolant de conflits en Afrique. La démocratique s’ancre fortement dans les habitudes. Les mandats présidentiels limités à 4x2 sont strictement respectés au Botswana. La lutte contre la corruption est un combat mené sans concession par les autorités. Même si des pratiques de longue date ne s’abandonnent jamais par un claquement de doigts, les gros progrès enregistrés en la matière placent Gabarone à la 33ᵉ place dans le classement mondial. En Afrique, le Botswana est le 2e pays en 2020 après les Seychelles (source : ONG Transparency International). Le Botswana est dans le Top 3 de ce classement africain de ces 15 dernières années avec le Cap-Vert.

Les instruments de lutte contre la corruption et la criminalité économique affichent une grande performance et cela s’explique par les nombreux moyens dont bénéficient les différents services engagés dans cette bataille. Ces différentes réformes font que le pays est comparé au Portugal en matière de développement.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus