Insuffisance rénale : Comment se prémunir contre ce tueur silencieux

Insuffisance rénale : Conduite à tenir en cas d'apparition des signes
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 août 2021 à 11:07 | mis à jour le 23 août 2021 à 17:25

L’ Insuffisance rénale chronique est certes une maladie dangereuse qui prend de sérieuses proportions en Côte d’Ivoire, mais des solutions existent bel et bien. Afrique-sur7 se propose de donner la bonne orientation à toute personne qui présente des signes de cette maladie.

Insuffisance rénale : Conduite à tenir en cas d'apparition des signes

En cas d’apparition des signes édictés dans un premier article, plutôt que de tirer, soi-même, des conclusions hâtives et se livrer à une automédication qui pourrait entrainer certaines complications, il est vivement conseillé de consulter rapidement un médecin (d'abord), ou en l'absence de celui-ci, un agent de santé, un infirmier ou une sage-femme. Ces derniers pourront donc faire le bon diagnostic pour permettre un suivi adéquat du malade du rein.

Deux examens sont toutefois nécessaires pour mieux évaluer la fonction rénale :

- Un test urinaire, sur prescription médicale, qui consiste à rechercher la protéinurie (présence de protéines dans les urines) ou de l’albuminurie (présence de l’albumine dans les urines). L’examen est fait au laboratoire à n’importe quel moment de la journée et peut être effectuer par n'importe quel professionnel de la santé, car faisant partie de l'examen clinique.

- Une prise de sang qui mesure la créatinine sanguine (créatininémie), déchet produit par le corps, filtré par les reins et rejeté dans les urines. Si les reins fonctionnent mal, la créatinine est moins bien éliminée et elle s’accumule dans le sang, d’où l’augmentation du taux dans le sang (Homme: 8-13mg/l - Femme: 6-11mg/l - Enfant: 4-8mg/l).

Heureusement qu’il existe des moyens de prévention pour éviter l’insuffisance rénale.

Il s’agit :

- Du traitement adéquat des facteurs de risque (Hypertension artérielle, diabète, VIH Sida, drépanocytose et autres infections)

- De vérifier et mettre à jour ses vaccinations pour éviter par exemple l'hépatite B

- D’éviter l’automédication (AINS), les médicaments chinois et les médicaments de la rue.

D’autres attitudes permettent également de se préserver de cette maladie, comme :

- Boire suffisamment d’eau en cas de déshydratation,

- Diminuer la consommation d’alcool,

- Arrêter le tabac

- Surveillance adéquate des femmes enceintes, des drépanocytaires

- Réduire les apports en sel,

- Avoir une activité physique régulière,

- Consulter au moins une fois par an son médecin.

Dans un prochain dossier, nous reviendrons sur les statistiques de l’insuffisance rénale en Côte d’Ivoire, ainsi que les structures (publiques et privées) et autres spécialistes chargés de la prise en charge des insuffisants rénaux.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus