Burkina : Le ministre Barthélemy Simporé promu Général de Brigade

Nommé à la Défense, Barthélemy Simporé nommé Général de Brigade
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 août 2021 à 15:15 | mis à jour le 27 août 2021 à 17:14

Aimé Barthélemy Simporé a été nommé ministre délégué à la Défense, fin juin dernier sous fond de menace terroriste. Roch Kaboré vient d'élever son collaborateur au grade de général de brigade.

Nommé à la Défense, Barthélemy Simporé prend des galons

30 juin 2021, avait procédé à un réaménagement gouvernemental en limogeant, coup sur coup, le ministre de la Défense, Chérif Sy, ainsi que celui de la Sécurité, Ousseini Compaoré. En remplacement de ces deux membres de son équipe gouvernementale, le président burkinabè avait nommé Aimé Barthelemy Simporé, en qualité de ministre délégué, chargé de la Défense et des Anciens combattants, et Maxime Koné qui prend le portefeuille de la Sécurité.

Cette décision intervient, alors que de milliers de manifestants étaient descendus dans la rue à Kaya et à Titao, au nord et au centre nord du Faso, pour dénoncer « la gestion chaotique et par tâtonnement de la situation sécuritaire » qui, selon eux, ne semble pas préoccuper les autorités.

Deux mois après sa nomination dans le gouvernement, le Colonel-Major, anciennement membre du Groupement des armées, a été promu au grade de Général de Brigade à compter du 25 août 2021. Cette promotion a été faite sur proposition du Ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants, qui n’est autre que le Président Roch Marc Christian Kaboré, signataire du décret de nomination.

À noter que la Patrie des hommes intègres est confrontée à une menace terroriste depuis 2015. Les attaques et autres incursions des djihadistes ont plongé la partie septentrionale du pays, dans la zone des trois frontières Mali - Niger - Burkina Faso, dans une véritable psychose.

Les deux étoiles que porteront désormais les galons de Barthelemy Simporé, ministre délégué à la Défense, feront davantage peser sur lui, la responsabilité de défendre vaille que vaille ses compatriotes contre les terroristes et autres groupes armés qui menacent la stabilité du Burkina Faso.

A noter que le


Afficher les commentaires
Articles les plus lus