Geneviève Wannée renvoie Yves De M'Bella et NCI à leurs cours de télé

Geneviève Wannée renvoie Yves De M'Bella et la NCI
Par Eugène SAHI
Publié le 31 août 2021 à 19:53 | mis à jour le 31 août 2021 à 19:53

De nombreux Ivoiriens et internautes s'insurgent contre une émission de la chaîne de télé NCI pour avoir laissé son animateur Yves de M'Bella, inviter un violeur repenti sur le plateau.

Viol sur NCI: Yves De M'Bella se fait enseigner par Geneviève Wannée et Bleu Brigitte

L'émission La Télé vacances d'Ici diffusée sur de la chaîne de télévision NCI (Nouvelle chaine ivoirienne) recevait un invité hors pair le lundi 30 août 2021: un ex-détenu écroué à la Maison d'Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) pour une série de viols. Geneviève Wannée, ex-animatrice franco-ivoirienne, tout comme la productrice-réalisatrice Brigitte Bleu Agbré, ou encore Priss’K et Ariane Céleste Moua, se disent “choquées” et "écoeurées" de voir une chaine de télévision ivoirienne faire l’apologie du viol en direct avec des démontrations devant des millions de télespectateurs du monde.

Inadmissible pour madame Geneviève Waney, ancienne productrice d’émission et animatrice télé. “Je suis profondément triste de me rendre compte que tout va mal. Il n’y a plus de respect pour qui ou quoi que ce soit. Tout ce qu'on cherche, c’est épater la galerie. Mais épater la galerie de quelle manière? ça vous apporte quoi quand vous décidez de faire l’apologie du viol? Vous pataugez dans la boue et vous êtes fiers de vous”, a réagi Tantie Ahouaney.

Et de charger le chef de programme de la chaîne NCI qui est censé avoir validé l’émission avec son équipe de production. “Comme ça vous décidez de donner la part belle aux criminels. Demain ça sera quoi? Avez-vous pensez à la douleur de ces femme de voir en cet homme leur violeur?, s’est-elle interrogée.

Priss’K: "c'est écœurant, inadmissible"

"Comment une télévision Ivoirienne, peut inviter un criminel « un violeur « parler de ses victimes, de comment il les prenait, comment il les violait. Et le journaliste lui demande si ses victimes avaient du plaisir, et il répond Oui, avec démonstration de viol en pleine émission ?? Dites moi que je rêve, c'est écœurant, inadmissible, irrespectueux surtout envers la femme. Un viol, c'est déjà tellement dégradant, déshumanisant pour la victime (...) La culture du buzz est en train de détruire ce pays", confie Priss’K, une ancienne rappeuse ivoirienne.

Ariane Céleste Moua solidaire des victimes de viol

Le cœur fendu, l'influenceuse Ariane Céleste Moua, postera son amertume sur la toile.

“J’ai crié de toute mes forces mais il n’a pas arrêté

J’étais impuissante

J’avais mal

Je suis une femme

Je ne suis pas un instrument

NON AU VIOL !!! Force aux victimes

Jusqu' où sommes- nous prêts à aller avec le buzz ?

La réalisatrice ivoirien Bleu Brigitte Évelyne, a dénoncé, pour sa part, l’attitude de l’animateur Yves De Mbella: “Tant que cela ne nous touche pas, on s'en fout. Jusqu' où sommes- nous prêts à aller avec le buzz ? Le viol n'est pas un jeu”, a martélé l’actrice. Une plateforme des miss de Cote d’ivoire n’est pas restée en marge de cet élan de solidarité des femmes pour dire stop à la propagande et à l’apologie du viol des femmes. Non sans s’en prendre à la chroniqueuse de l’émission Emma Lohoues qui était sur le plateau, pour son indifférence vis-à-vis de ce spectacle sexiste et déshonorant pour toutes les femmes, du moins digne de ce nom.

“On t’invite sur un plateau où le présentateur fait l'éloge du viol des femmes et puis tu es assise à sourire seulement ? Tu nous as déçues, toi qui prône le respect pour les femmes, l’indépendance des femmes financièrement, émotionnellement; tout ça aussi fait partie de ça ou c’est parce que tu ne connais pas de victime ou que tu n’as pas été victime d’ harcèlement sexuel (...) Vraiment hien, les influenceuses ivoiriennes là même, vraiment deh. Ancêtre des femmes battantes", peut-on lire sur le post des Miss ivoiriennes. Notons que la chaîne NCI a annoncé la suspension du "Capricorne" et Yves de Mbella a présenté ses excuses pour l'acte qu'il a posé.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus