Affaire Yves de M'Bella : La télévision NCI tente de sauver sa tête !!!

NCI crucifie Yves de M'Bella
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 01 septembre 2021 à 15:09 | mis à jour le 01 septembre 2021 à 15:40

L'affaire Yves de M'Bella prend de plus en plus de proportions. La direction de la Nouvelle télévision ivoirien (NCI), chaîne sur laquelle a été diffusée l'émission à polémique, a vertement condamné l'acte de son animateur et l'a sanctionné pour ce faire.

NCI : « Indignation profonde, mal indescriptible, bourde inqualifiable »

30 août 2021, lors de l'émission « La Télé d'Ici Vacance », Yves de M'Bella a fait intervenir un "ancien" violeur pour une simulation de viol sur un mannequin. Et l'animateur, de demander à son invité si ses victimes « jouissent » lors de l'acte de viol qu'il était pourtant en train de subir.

Il n'en fallait pas plus pour susciter une colère généralisée et des tirs groupés sur l'animateur camerounais et son employeur, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). De nombreuses sanctions, ainsi que des ruptures de partenariats avec la chaîne, ainsi que l'animateur, ne cessent par ailleurs de se succéder.

La Ligue, une association pour la défense des droits de la femme, s'est rendue, ce 1er septembre 2021, au siège de la NCI, pour y faire des manifestations. « La Ligue condamne avec la dernière énergie cette émission et son contenu humiliant et dégradant pour la femme », a-t-elle déclaré dans son communiqué.

Prise pour cible après la diffusion de cette émission, la NCI a diffusé, mardi 31 août 2021, une édition spéciale au cours de laquelle la direction n'a pas été du tout tendre avec Yves de M'Bella.

Dès l'entame de ses propos, Évelyne Déba, modératrice de l'émission du jour, s'est voulue on ne peut plus incisive eu égard à l'acte posé par son collègue. L’indignation est profonde, le malaise est indescriptible, la bourde est inqualifiable.

Comment ne pas comprendre cette vague de réprobations suite à l’intolérable séquence de viol diffusée dans l’émission « La Télé d’Ici Vacance » sur nos antennes, les antennes de NCI, une chaîne attachée aux valeurs, aux droits humains et aux droits de la femme », a déclaré la consoeur, avant d’ajouter : « NCI n’a d’autres voeux que de vous présenter ses excuses les plus profondes suite à ce qui n’aurait jamais dû être diffusé sur nos antennes. Cela n’aurait jamais dû avoir lieu. Et sur ce plateau, ce soir, NCI réaffirme sa désapprobation du viol et abonde dans le même sens que ces milliers de personnalités et organisations qui donnent de la voix pour lutter contre ce fléau déshumanisant. »

Communiqué de NCI relative à l'affaire Yves de M'Bella

Invité sur le Plateau, Joel Amos Badi, Directeur des programmes adjoint de NCI a, pour sa part, lu le communiqué officiel de la direction de cette chaîne de télévision, fraichement arrivée dans le microcosme de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire.

La Direction générale de NCI, la Nouvelle Chaîne Ivoirienne, présente ses plus sincères excuses à tous les téléspectateurs et aux internautes pour les propos tenus au cours de l’émission La Télé d’ici Vacances du 30 août 2021.Nous tenons à réexprimer notre attachement au respect des droits humains et en particulier à ceux des femmes, nos profonds regrets et notre solidarité avec les femmes victimes de violence et d'abus de toutes sortes. Nos pensées les plus profondes vont aux victimes de viol, aux associations qui luttent contre ce crime, à celles qui accompagnent les victimes et à toutes les initiatives qui œuvrent pour cette noble cause.

La Télé d’Ici Vacances est une émission de divertissement qui se veut fun avec un traitement des sujets sur un ton léger et humoristique. En aucun cas elle n’aurait dû traiter d’une thématique aussi grave et sensible que le viol avec la même dynamique. Les séquences d’hier, dont certaines ont été abondamment relayées sur les réseaux sociaux, sont totalement contre les valeurs que nous défendons. Notre historique le montre, nous sommes totalement contre le viol et tous les autres crimes.

Nous tenons à préciser qu’à titre de mesures conservatoires, nous avons supprimé depuis hier ces séquences de nos pages Facebook et Instagram, nous avons annulé toutes les rediffusions de cet épisode de La Télé D’ici Vacances et nous avons suspendu l’animateur.NCI prône l’amour, la paix, le respect de la dignité humaine, l’égalité, la diversité, la tolérance et le respect de toutes les différences. Nous assumons humblement la pleine responsabilité de cette faute grave et regrettable dont nous tirerons toutes conséquences. Nous continuerons de ne ménager aucun effort pour vous offrir du contenu de qualité dans le respect des valeurs que nous défendons.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus