Presse privée au Faso : Financement de projets, conditions d'éligibilité

Un plan d'appui de la presse privée en marche au Burkina Faso
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 02 septembre 2021 à 13:41 | mis à jour le 02 septembre 2021 à 13:42

Confronté à une situation sécuritaire sans précédent, le Burkina Faso entend rester debout. C'est bien dans cette optique que les autorités burkinabè ont lancé un appel pour le financement des projets structurants dans le secteur de la presse privée au Faso.

Financement de la presse privée au Burkina Faso, voici comment postuler

Depuis son accession à la magistrature suprême au Burkina Faso, le Président Roch Kaboré fait face à de nombreux défis liés notamment à la menace terroriste, les affres de l'orpaillage clandestin, ainsi que d'autres problèmes existentiels (famine, sécheresse).

Le chef de l'État burkinabè n'entend pour autant pas se résigner, mais plutôt se battre pour donner un mieux-être à ses compatriotes, qui viennent de lui renouveler leur confiance en l'élisant pour un second mandat. C'est dans cet élan que le gouvernement du pays des hommes intègres s'est engagé dans le financement de certains projets incubateurs pour les jeunes burkinabè.

Dans un communiqué émanant du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, le Directeur général du Fonds d'appui à la presse privée (FAPP) porte à la connaissance des acteurs de la presse privée du "lancement de son appel à projets 2021 pour le financement des projets structurants. Cet appel à projets court du 30 septembre au 29 octobre 2021.

Les conditions d'éligibilité, ainsi que le dépôt de candidature (date et lieu) sont précisés dans le communiqué ci-dessous.


Afficher les commentaires
Articles les plus lus