Guinée : Voici l'homme fort qui a fait tomber le Président Alpha Condé

Chute d'Alpha Condé : Colonel Mamady Doumbouya, le nouvel homme fort de Conakry
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 05 septembre 2021 à 18:51 | mis à jour le 05 septembre 2021 à 19:14

Alpha Condé a été arrêté, ce dimanche, en Guinée. Cette insurrection a été menée par le colonel Mamady Doumbouya, commandant des forces spéciales de l'armée guinéenne, apprend-on de RFI.

Chute d'Alpha Condé : Colonel Mamady Doumbouya, le nouvel homme fort de Conakry

Les Guinéens ont été réveillés, ce dimanche matin par des tirs sporadiques à l'arme automatique et à l'arme lourde. « Ça tire vers le palais présidentiel », avait confié un habitant de Conakry, qui s'était terré à son domicile, tétanisé par l'atmosphère de guerre qui régnait dans la capitale guinéenne.

Dans cette grande confusion, un haut gradé de l'armée guinéenne est sorti de l'ombre pour réclamer l'arrestation du Président Alpha Condé. Il s'agit du Colonel Mamady Doumbouya, commandant des Forces spéciales.

Dès la maîtrise de son sujet, le colonel putschiste, entouré d'hommes armés, a aussitôt livré un message à la RTG, Radiodiffusion télévision guinéenne. Message dans lequel le nouvel homme fort du pays a annoncé la dissolution des Institutions, la suspension de la Constitution et la création d'un Comité national pour le redressement et le développement (CNRD).

Dans l'optique de rassurer, aussi bien ses compatriotes et la communauté internationale de la nouvelle direction qu'il entend donner à la Guinée Conakry, Colonel Doumbouya a promis un dialogue inclusif de la classe politique guinéenne afin d'aboutir à la rédaction d'une nouvelle Constitution.

A noter que la tension est toujours vive dans le pays. La sécurité a été renforcée aux alentours des résidences des officiels guinéens. Le palais présidentiel, le ministère de la Défense, le siège de l'état-major des armées, ainsi que les casernes militaires, dont le camp Alpha Yaya, demeurent sous haute tension. L'on s'interroge toutefois si le reste de l'armée guinéenne rejoindra les mutins pour parachéver ce coup d'Etat, dans une Guinée accoutumée à ce genre de situation.

Qui ne se souvient pas du Général Lassana Conté, et plus récemment du Capitaine Moussa Dadis Camara ?


Afficher les commentaires
Articles les plus lus