Blé Goudé réclame 536 millions FCFA en dommages et intérêts à la CPI

Charles Blé Goudé et son avocat Me Claver N'Dry
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 septembre 2021 à 15:10 | mis à jour le 10 septembre 2021 à 17:27

Charles Blé Goudé avait annoncé qu'il poursuivrait la CPI quant à toutes ses années « injustement » passées en prison. La défense de l'ancien leader des jeunes patriotes vient donc de saisir la Cour de La Haye d'une demande d'indemnité compensatoire.

Charles Blé Goudé passe à l'offensive contre la CPI et réclame plus de 500 millions FCFA

Au lendemain de son acquittement définitif, Charles Blé Goudé affirmait de façon péremptoire : « La CPI, elle a fini avec moi, mais moi, je ne crois pas avoir fini avec la CPI. » Loin d'être des paroles en l'air, le Président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) a décidé de passer à l'offensive en saisissant, par le biais de ses avocats, la Cour pénale internationale d'une requête pour matérialiser sa demande d'indemnisation.

« Hier jeudi 09 septembre 2021, mon équipe de défense et moi-même avons déposé une demande d'indemnité compensatoire pour poursuites et détention injustifiées », a publié l'ancien pensionnaire du pénitencier de Scheveningen, sur sa page Facebook, avec à l'appui un communiqué de presse signé des mains de son avocat, Me Claver N'Dry.

Cependant, dans un esprit de solidarité à ses compatriotes qui a subi les affres de cette crise militaro-politique d'il y a une décennie et qui continuent d'en porter les stigmates, le filleul de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a pris un important engagement au cas où il obtenait gain de cause à la suite de son action contre la CPI. « Une partie de cet argent sera utilisée pour aider les victimes de la crise postélectorale de 2011 », a-t-il annoncé.

« Au vu de ce qui précède, la Défense prie respectueusement la Chambre de : Planifier une audience conformément à la règle 174(2) ; Faire accorder la présente demande d'indemnisation ; c) Attribuer la somme de 819 300 euros (536.641.500 FCFA) à Monsieur Blé Goudé pour l’erreur judiciaire qu'il a subie ; ou à titre subsidiaire (secondaire) attribuer la somme de 381.900 euros (250.144.500 FCFA) à Monsieur Blé Goudé pour l’erreur judiciaire qu'il a subie », peut-on lire dans la requête de la défense de Blé Goudé Charles.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus